Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>à 12h30Antoine-Jean Gros, ou comment peindre la violence...

par David O'Brien, University of Illinois, Urbana-Champaign

L’élévation de Napoléon Bonaparte au rang de Premier Consul en 1799, puis à celui d’Empereur des Français en 1804, a des conséquences très directes pour l’activité des peintres d’Histoire en France.

Après des années de négligence officielle et de politiques artistiques confuses, les peintres commencent à recevoir des commissions abondantes et généreusement rémunérées. Ce bénéfice ne va pas, pourtant, sans de nouvelles contraintes. Sous la Révolution, les peintres du gouvernement étaient relativement libres de choisir leur sujet ; à présent, le gouvernement les dirige pour peindre des événements contemporains spécifiques, essentiellement tirés de la vie et des exploits de Bonaparte. La guerre devient le sujet principal de la peinture officielle au Salon.

Les peintures officielles, se développant sur des formats spectaculaires, écartent généralement la violence, en exposant des moments qui précèdent ou suivent immédiatement le combat, ou déplaçant les images brutales vers les zones d’ombres ou hors cadre. Parfois, cependant, les images de la violences ne peuvent être évitées, comme lorsque le gouvernement se doit de montrer sa conscience de la brutalité de la guerre et des pertes humaines dramatiques sur le champ de bataille. Aucun peintre n’est parvenu, mieux que Antoine-Jean Gros, à transformer de tels sujets à la fois en images efficaces de propagande et en œuvres d’art remarquables. Cette conférence, s’appuyant sur une importante recherche monographique, basée en partie sur des documents inédits, propose d’évaluer et d’expliquer le talent particulier de Gros pour peindre la violence Napoléonienne.

Cycle(s) : L'actualité de la recherche en histoire de l'art

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet