Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La recherche scientifique>Actualités des salles - 2011

Actualités des salles - 2011 Actualité du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines

Éléonte, la cité d’où Alexandre partit à la conquête du monde
19 octobre 2011 – 23 janvier 2012
Texte de Christophe Piccinelli-Dassaud et Alexandra Kardianou (département des Antiquités grecques, étrusques et romaines)

Située à la pointe de la péninsule de Gallipoli et redécouverte par hasard durant la Première Guerre mondiale au cours de la campagne des Dardanelles, la nécropole de la petite cité d’Éléonte, en Thrace, a livré un ensemble d’environ mille six cents objets dont le Louvre est en partie dépositaire.
Conservés au département, les rapports transmis entre 1915 et 1923 par les officiers des troupes coloniales françaises qui firent oeuvre d’archéologues ont permis d’identifier des ensembles funéraires révélant les liens étroits de cette colonie avec sa métropole Athènes, mais aussi ses relations commerciales avec Corinthe et la Grèce de l’Est, depuis la seconde moitié du VIIe siècle avant J.-C. jusqu’au début du IIIe siècle après J.-C.
En parallèle à l’exposition « Au royaume d’Alexandre. La Macédoine antique » et pour la première fois depuis cette découverte, la présentation du contenu de sept sépultures retenues parmi les plus représentatives témoigne de la diversité de ce mobilier, mais aussi du travail des soldats qui mirent au jour les tombes des habitants de ce port d’où, en 334 avant J.-C., Alexandre s’embarqua à la conquête de l’Asie.

Ch. Piccinelli-Dassaud et A. Kardianou

English version

Located at the tip of the Gallipoli peninsula, the necropolis of Eleontis in the small city of Thrace, which was rediscovered by chance during the Dardanelles campaign during the First World War, has revealed a group of about 1,600 artefacts, in part preserved in the Louvre.
The department holds the reports submitted between 1915 and 1923 by French colonial officers who acted as archaeologists. These reports have allowed the identification of the funerary groups, which reveal close ties between this colony and the metropolis of Athens, but also their trade relations with Corinth and eastern Greece, from the second half of the seventh century bc until the third century ad.
At the same time as the exhibition In the Kingdom of Alexander the Great: Ancient Macedonia, and for the first time since their discovery, the presentation of the contents of seven tombs, found to be the most representative, were shown. They reflected not only the diversity of the furnishings but also the work carried out by the soldiers who excavated the tombs of the inhabitants of this port from which Alexander set out to conquer Asia in 334 bc.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet