Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Adelaïde Labille-Guiard et le Louvre : échanges, exclusions,...

Par Laura Auricchio, The New School, New York.
Conférence en anglais avec traduction

En 1878, le musée du Louvre déclinait l’offre d’un tableau qui est reconnu aujourd’hui comme l’un des grands portraits français de l’ère prérévolutionnaire : l’Autoportrait avec deux élèves peint par Adelaïde Labille-Guiard, présenté et salué par la critique au Salon de 1785. Née et élevée à quelques rues de distance du Palais du Louvre, Labille-Guiard avait gravi les échelons du monde de l’art parisien pour devenir membre de l’Académie Royale de peinture et de sculpture et obtenir le titre de Premier Peintre de Mesdames, les tantes du roi Louis XVI, avant de jouer un rôle actif dans les efforts infructueux déployés par l’Académie pour se réinventer en tant qu’institution de la nouvelle République française. Acquis par un industriel américain en 1918, l’autoportrait magistral de Labille-Guiard est à présent conservé au Metropolitan Museum of Art de New York, où il figure dans l’accrochage permanent des collections de Peinture française du XVIIIe siècle.

Cette conférence propose d’explorer d’une part les conditions sociales, historiques et politiques qui ont conduit le Louvre à décliner le tableau il y a plus d’un siècle, et d’autre part les changements considérables observés depuis : des changements dans le champ de l’histoire de l’art, dans l’étude des artistes femmes, autant que dans l’autoréflexivité croissante qui se fait jour dans les musées à travers le monde, et qui mène aujourd’hui à aborder au Louvre l’histoire d’une œuvre autrefois rejetée.

Note  biographique
Laura Auricchio est Professeure d’Histoire de l’art associée à la New School de New York. Son champ de recherche a trait aux liens entre culture politique et culture visuelle à l’ère de l’Indépendance américaine et de la Révolution Française. Elle a notamment publié  la monographie Adélaïde Labille-Guiard: Artist in the Age of Revolution (Getty Museum, 2009).  En 2012, elle a collaboré comme conseillère scientifique pour l’exposition « Royalists to Romantics: Women Artists from the Louvre, Versailles, and Other French National Collections, 1750-1850 » (Washington, National Museum of Women in the Arts) et pour son catalogue, dont le sommaire compte son essai : « Revolutionary Paradoxes : 1789-94 ». La même année elle également codirigé, avec Elizabeth Heckendorn Cook et Giulia Pacini le volume Invaluable Trees: Cultures of Nature, 1660-1830 (Oxford, Voltaire Foundation, 2012).  Elle prépare  actuellement The Marquis, une étude biographique illustrée consacrée au Marquis de Lafayette, à paraître à l’automne 2014 aux éditions Alfred A. Knopf, New York.

Cycle(s) : Artistes femmes au musée ? Regards actuels

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarifs :
Tarif F : 6 euros, 5 euros (réduit), 3 euros (solidarité et jeunes)
Gratuit pour les adhérents Louvre jeunes et les étudiants en art

Réservations :
. Par téléphone : Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
. Sur place, à la caisse de l’auditorium, du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30, jusqu’à 19h30 les mercredis
et vendredis, et jusqu’au début des séances les soirs de programmation.

Informations :
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Acheter des places pour l'ensemble du cycle Acheter un billet pour cette séance

En lien avec le cycle :

Le tableau du mois
Du mercredi 5 au lundi 31 mars 2014

La Paix ramenant l’Abondance d’Elisabeth Vigée-Le Brun
Une artiste femme à l’Académie royale
Aile Richelieu, 2e étage, salle 18

Constance Mayer (1774-1821), partenaire de Prud'hon
Nouvel accrochage, aile Sully, 2e étage, Salle 59

A découvrir également dans les salles suivantes
Aile Sully, 2e étage
Salle 57 : Hortense Haudebourt-Lescot et Marguerite Gérard
Salle 54 : Marie-Guillemine Benoist
Salle 52 : Anne-Geneviève Greuze, Anne Vallayer-Coster Elisabeth Vigée-Le Brun