Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Musique>Atelier lyrique de l’Opéra national de Paris ; Les Folies...

Musique Atelier lyrique de l’Opéra national de Paris ; Les Folies Françoises ; Patrick Cohën-Akenine, direction

Concert du soir

Remerciements :

Le concert du 16 avril 2014 est organisé en coréalisation avec l’Atelier lyrique de l’Opéra national de Paris et le Centre de musique baroque de Versailles, dans le cadre de l’année Rameau.

Rameau

Rameau
Extraits d’Hippolyte et Aricie, Les Indes Galantes et Les Surprises de l’Amour

Biographies

Patrick Cohën-Akenine, direction
Né en 1966, Patrick Cohën-Akenine étudie le violon auprès de Pierre Amoyal, Michèle Auclair et Gérard Jarry, avant de rentrer au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il se consacre au quatuor à cordes.

En parallèle de son cursus classique, Patrick Cohën-Akenine se tourne vers la musique ancienne. Formé au violon baroque auprès d’Enrico Gatti et Patrick Bismuth, il obtient un premier prix au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1996. Premier violon du Concert Spirituel dirigé par Hervé Niquet de 1994 à 2003, il est régulièrement invité par William Christie, Philippe Herreweghe, Gérard Lesne et Christophe Rousset à diriger leurs ensembles.

Passionné par l’enseignement et titulaire du certificat d’aptitude, Patrick Cohën-Akenine est professeur au conservatoire de la Vallée de la Chevreuse. Il est régulièrement invité à dispenser des master-classes et dirige l’académie baroque d’Orléans. En juin 2010, il était l’invité du Royal College of Music de Londres pour des master-classes, et de l’ensemble Barrocade pour une tournée en Israël en janvier 2011 et en février 2012.

Patrick Cohën-Akenine dirige également des orchestres modernes, notamment les orchestres des Pays de Savoie, de l’opéra de Rouen, de l'Escolia Superior de Musica de Barcelone, et l'orchestre symphonique d'Orléans. Invité par l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris en mars 2008, il a dirigé Didon et Enée de Purcell à l’Opéra national de Paris, dans une mise en scène de Dominique Pitoiset.

Les Folies françoises
L’ensemble, créé en 2000, tire son nom de l’un des mouvements du Treizième Ordre de François Couperin. Il est dirigé par le violoniste Patrick Cohën-Akenine et se donne pour mission de revisiter le répertoire baroque des XVIIe et XVIIIe siècles, dans l'esprit de liberté, de pluralité et de créativité qui animait les musiciens du Grand Siècle.

Les Folies françoises ont à cœur de développer un son propre et reconnaissable par une recherche sur l'interprétation en musique de chambre des répertoires baroque et classique sur instruments anciens. L’année 2008 marque l’affirmation de ce projet artistique et de la redécouverte du patrimoine musical français : la reconstitution, en collaboration avec le Centre de musique baroque de Versailles, des Vingt-Quatre Violons du Roy, l’orchestre de Louis XIV et outil de création du son français par Jean-Baptiste Lully.

L’ensemble se produit régulièrement à Londres, Utrecht, Bruxelles, Barcelone, Santiago et Monaco. En France, il est l’invité notamment des théâtres des Champs-Elysées et du Châtelet, de la Cité de la Musique, du Théâtre de la Ville, de l'Arsenal de Metz, de l'auditorium de Dijon, ainsi que de la Folle Journée de Nantes et des festivals d'Ambronay, Saint-Denis, Saintes, Beaune et Sully.

Parmi les récentes productions des Folies françoises figurent notamment une tournée américaine de musique de chambre en mars 2010 à Washington, Boston et New York, une tournée européenne des Grandes Scènes de Jean-Baptiste Lully avec les Violons du Roy en mai 2010 à Paris, Bruxelles et Valencia et une collaboration avec le Chœur de Chambre de Namur dans des grands Motets Versaillais au festival de Wallonie en juin 2010. En 2011, les Folies françoises jouent l’opéra Teseo de Haendel au Théâtre des Champs Elysées, à Caen et à Orléans, et s’associent à Agnès Mellon et Natalie van Pary dans un projet de formation pour jeunes chanteurs et de diffusion d’œuvres vocales mises en scène, la  « Pépinière des Voix ».

L’ensemble enregistre chez Cyprès, Fontmorigny, Alpha, K617 et Camera Lucida. Ses trois derniers disques sont dédiées à J. -S. Bach, avec l’intégrale des sonates pour violon et continuo,  cantates en dialogue, avec la soprano Salomé Haller et la basse Stephan Mac Leod, et quatre concertos pour clavecin avec Béatrice Martin.

 

Cycle(s) : Musiques de chambre au Louvre 2013-2014

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarifs :
Tarif A (à 20h): 32 euros, 26 euros (réduit), 16 euros (solidarité et jeunes)

Réservations :
. Par téléphone : Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
. Sur place, à la caisse de l’auditorium, du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h15, jusqu’à 19h15 les mercredi et vendredi.

Informations :
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.
Tarifs et conditions des réductions tarifaires 2013-2014

Acheter un billet