Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Baalbek (Liban) : topographie d’un sanctuaire de l’Empire romain...

Conférences et colloques Baalbek (Liban) : topographie d’un sanctuaire de l’Empire romain et de l’Antiquité tardive

Conférence

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

par Margarete van Ess, Deutsches Archäologisches Institut, Orient Abteilung, Berlin

En lien avec l’ouverture des nouvelles salles consacrées à l’Orient méditerranéen dans l’Empire romain

En raison de son caractère monumental et de son bon état de conservation, le sanctuaire de Baalbek représente l’ensemble de vestiges romains le plus impressionnant du Liban, voire de tout le Levant. Il doit sa forme actuelle à une période de construction de deux cents ans pendant laquelle, au-delà du sanctuaire central, toute la ville de Baalbek participait à la célébration du culte. Pendant l’Antiquité tardive, les temples furent adaptés à de nouvelles pratiques religieuses.

Les recherches archéologiques et de nouvelles études des monuments menées de 2001 à 2011 par le Deutsche Archäologische Institut et la Brandenburgische Technische Universität de Cottbus, en coopération étroite avec la Direction générale des Antiquités du Liban, permettent la réinterprétation de nombreux aspects du développement urbain et de l’histoire du sanctuaire. Baalbek fut créée à la fin du VIIIe millénaire et occupée de façon quasi continuelle depuis lors. Elle est donc l’une des plus vieilles villes du monde. La conférence s’intéressera aux périodes de l’Empire romain et de l’Antiquité tardive, très importantes du point de vue historique.

Biographie

Margarete van Ess est, depuis 1996, directrice du Département Orient du Deutsche Archäologische Institut (DAI) et directrice par intérim du bureau du DAI à Bagdad. Elle a étudié l’histoire du Proche Orient ancien aux universités de Tübingen et de Berlin. Sa thèse de doctorat portait sur le sanctuaire de l’Eanna à Uruk (Irak) à l’époque de la IIIe dynastie d’Ur.

Margarete van Ess est membre et rapporteur de l’International Coordination Committee for the Safeguarding of the Cultural Heritage of Iraq de l’UNESCO. Elle est “Topic Coordinator Southern Mesopotamia” du projet européen ARCANE (Associated Regional Chronologies for the Ancient Near East and the Eastern Mediterranean).

En 2009, elle fut élevée au grade de Docteur honoris causa de l’Union Arabe des Historiens en Irak. Depuis 1996, elle dirige plusieurs projets archéologiques en Irak et au Liban et est engagée dans la politique de préservation du patrimoine culturel en Orient.

 

Cycle(s) : Actualité de la recherche archéologique, 2012-2013

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Entrée libre dans la mesure des places disponibles

Informations :
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi. 

Documents liés

Dépliant "Actualité de la recherche archéologique", saison 2012-2013

(pdf, 509.67 Ko)

Téléchargement