Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Musique>Carte blanche à Kaija Saariaho : Saint-François d’Assise (acte...

Musique Carte blanche à Kaija Saariaho : Saint-François d’Assise (acte II) d'Olivier Messiaen

Musique filmée

Carte blanche à Kaija Saariaho
Kaija Saariaho, la passion de saint François

Letter to Peter (extrait)
Documentaire
Mise en scène: Peter Sellars
Réal. : Jean-Pierre Gorin, prod.: RM Associates, 1992.
Véritable plongée dans le travail de préparation d'un opéra, Letter to Peter suit pas à pas Peter Sellars qui met en scène Saint François d'Assise pour le Festival de Salzbourg en 1992. Le film de Jean-Pierre Gorin entrelace habilement entretiens et répétitions. Mais il offre surtout le seul témoignage filmé de cette production (qui ne fut pas approuvée par le compositeur), que Kaija Saariaho commente pour nous lors d'un entretien filmé en 2011.

Kaija Saariaho: L'Amour de loin (extrait)
Opéra en cinq actes, livret d'Amin Maalouf
Orchestre de l'Opéra national Finois, dir.: Kent Nagano
Mise en scène : Peter Sellars, décors: George Tsypin, costumes: Martin Pakledinaz
Avec Gerald Finley (Jaufré Rudel, Prince de Blaye et de Troubadour), Dawn Upshaw (Clémence, comtesse de Tripoli), Lili Paasikivi (Le Pèlerin)
Réal: Peter Sellars, prod.: Théâtre du Châtelet, 2001.
C'est en assistant à Salzbourg à la production de Saint François d'Assise mis en scène par Peter Sellars que Kaija Saariaho se convainc d'écrire son premier opéra, inspiré de la vie du troubadour du XIIe siècle Jaufré Rudel. Créé huit ans plus tard à Salzbourg également, L'Amour de loin fut un succès fabuleux. La compositrice revient sur la genèse de cette œuvre et sa filiation avec l'opéra et Olivier Messiaen.

Olivier Messiaen : Saint-François d'Assise - acte II
Opéra en trois actes et huit tableaux, livret du compositeur
Orchestre national de l'Opéra de Paris, dir.: Seiji Ozawa
Mise en scène : Sandro Sequi, chorégraphie : Giuseppe Crisolini-Malatesta
Avec Kenneth Riegel (le lépreux), Georges Gauthier (frère Massée), Michel Sénéchal (frère Elie), José Van Dam (Saint François) Christiane Eda-Pierre (l'Ange), Michel Philippe (frère Léon), Jean-Philippe Courtis (frère Bernard), Lucien Dalmon (frère Sylvestre), Jean-Jacques Nadaud (frère Rufin)
Réal : Ariane Adriani, prod. : Antenne 2/INA, 1983, 1h20
En 1975, Rolf Liebermann, directeur de l'Opéra de Paris, demanda une œuvre lyrique à Olivier Messiaen. Celui-ci hésita en ces termes : " Je pensais qu'après Wozzeck il n'y avait plus de place pour l'opéra ". Il finit par accepter, choisissant le sujet le plus proche de sa sensibilité, la vie et le devenir spirituel de saint François d'Assise. Messiaen rédigea lui-même le livret.
La composition et l'orchestration des quatre heures de musique (un format seulement égalé par Les Troyens de Berlioz ou par les plus grands drames wagnériens) s'étend jusqu'à l'année 1983, celle de la création à l'Opéra de Paris.
Evénement inimaginable aujourd'hui, l'intégralité de l'opéra fut filmée par la télévision publique et diffusée en direct à une heure de grande écoute. Le deuxième acte, dont nous proposons l'intégralité, comprend trois tableaux qui sont parmi les moments les plus forts de l'œuvre : L'ange voyageur ", " L'ange musicien " et " Le prêche aux oiseaux ". Ce dernier, le plus développé des huit tableaux de l'opéra est sans doute le plus enthousiasmant et le plus fou. L'expression du croyant se mêle à celle de l'ornithologue dans une prodigieuse richesse d'invention harmonique. Le duo du Saint et de l'Ange, incarnés par José Van Dam et Christiane Eda-Pierre reste un puissant moment d'inspiration lyrique.

Compositrice en résidence à Carnegie Hall, au cours de la saison 2011-2012, Kaija Saariaho n'a pas pu répondre à l'invitation que le musée du Louvre lui a faite de présenter sa sélection d'opéras. Elle a toutefois tenu à commenter, à l'occasion d'un reportage filmé réalisé par l'équipe de l'auditorium du Louvre à son domicile, l'œuvre qui l'a le plus marquée dans le répertoire du XXe siècle, Saint François d'Assise d'Olivier Messiaen. Elle souligne à cette occasion la filiation stylistique et spirituelle profonde existant entre l'œuvre de Messiaen et son opéra L'Amour de loin. La compositrice présente un extrait de la création originale de Saint François à l'Opéra de Paris et rappelle l'importance du rôle de la mise en scène de Peter Sellars (qui est aussi le metteur en scène de L'Amour de loin) à Salzbourg dans la réception de l'œuvre de Messiaen.

BIOGRAPHIE
Formée à l'Académie Sibelius d'Helsinki où elle exprime son talent d'écriture lyrique, Kaija Saariaho s'initie, dans les années 1980, notamment à l'Ircam, aux nouvelles techniques instrumentales et à l'utilisation de l'ordinateur dans son travail de composition. Elle acquiert une notoriété internationale avec des œuvres comme Verblendungen pour orchestre et bande magnétique (1982-84), Lichtbogen pour formation chambriste et électronique (1985-1986). Dans les années 1990, sa musique devient plus expressive, centrée sur le timbre et les couleurs à l'exemple du concerto pour violon qu'elle compose pour Gidon Kremer en 1995. Elle écrit son premier opéra, L'Amour de loin, sur un livret d'Amin Maalouf. La création au Festival de Salzbourg en 2000, dans une mise en scène de Peter Sellars, rencontre un vif succès. Elle poursuit sa collaboration avec Amin Maalouf sur l'opéra Adriana Mater, créé en 2006 à l'Opéra Bastille, toujours dans une mise en scène de Peter Sellars et Emilie, créé à l'Opéra de Lyon en 2010.

.

Cycle(s) : L'opéra et la modernité de Pélléas à nos jours

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou créez votre compte Mon Louvre pour poster des commentaires.
Connexion | S’inscrire

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre

Accès :
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Informations :
+ 33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Réservations :
Au + 33 (0)1 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
Groupes scolaires et centres de loisirs : + 33 (0)1 40 20 50 01
Groupes adultes (associations, comités d’entreprise…) : + 33 (0)1 40 20 54 55.

A la caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30.

Tarifs Tarif D : 10 euros, 8 euros (réduit), 5 ou 3 euros (« solidarité » et « jeunes »)<:strong>