Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Musique>Carte blanche à Philippe Manoury : Wozzeck de Alban Berg

Carte blanche à Philippe Manoury
Alban Berg : Wozzeck

Compositeur de quatre opéras qui ont marqué le genre par l'utilisation inventive de l'électroacoustique et de la vidéo, Philippe Manoury nous présente deux opéras de compositeurs " classiques " du siècle dernier qui l'ont particulièrement marqué. Le Chevalier à la rose de Richard Strauss (voir séance du 15 mars à 20h), dans lequel il admire le traitement de la vocalité et Wozzeck d'Alban Berg, œuvre à laquelle il a consacré une importante étude.

Pour lui, Wozzeck est à mettre au niveau du Don Giovanni de Mozart, de par l'inventivité déployée dans le rapport entre le drame et la musique, dont Berg subvertit les formes les plus classiques (suite, passacaille, rondo, sonate...) pour les mettre au service d'une forme nouvelle d'opéra qui reste encore aujourd'hui une sorte de modèle indépassable.

Alban Berg : Wozzeck
Opéra en trois actes, livret du compositeur d'après la pièce Woyzeck de Georg Büchner
Orchestre de l'Opéra de Berlin, dir.: Daniel Barenboim
Mise en scène : Patrice Chéreau, décors : Richard Peduzzi, costumes : Moidele Bickel
Avec Waltraud Meier (Marie), Franz Grundheber (Wozzeck), Graham Clark (Le Capitaine), Günter von Kannen (Le Docteur). Réal. : Gyula trebitsch, prod. : Metropolitan / Teldec, 1994, 1h40.

Parois de couleurs étranges, cubes pleins ou vides, glissant sur un sol nu sous des lumières blafardes, l'univers de Richard Peduzzi reste abstrait, comme un hommage au Bauhaus autant qu'à la rigueur de la partition. Sur cette nudité, Patrice Chéreau construit des personnages d'une humanité insensée, poussés au paroxysme de la douleur, de la folie, de l'horreur. Et Barenboïm y ajoute toute la lucidité de la partition. On sort du spectacle transi jusqu'à la moelle, marqué par cette Marie à la fragilité intense (Waltraud Meier), ce Wozzeck hébété et déchirant, auxquels on ne pouvait que s'identifier en toute fraternité. Chance, cette production majeure fut filmée.
Précédé d'un extrait de Woyzeck de Werner Herzog.

BIOGRAPHIE
Le compositeur français Philippe Manoury a bouleversé le rapport entre le musicien et son instrument ainsi que la perception sonore de l'auditeur. Il travaille constamment dans le domaine de l'interaction entre instrument et électronique. De 1978 à 1981, il enseigne au Brésil puis, à partir de 1981, participe aux activités de l'Ircam. Il enseigne la composition au CNSM de Lyon (1986-1992) et, depuis 2004, à l'Université de Californie de San Diego. Ses œuvres ont été interprétées par les orchestres de Paris, Chicago, Cleveland, Concertgebouw ainsi qu'à l'Opéra Bastille. Il est l'auteur de quatre opéras : 60ème Parallèle (créé au Théâtre musical de Paris), K... (Opéra Bastille), La Frontière (Théâtre des Bouffes du Nord) et La Nuit de Gutenberg (Opéra du Rhin). Il compose actuellement un concerto pour piano et orchestre pour l'Orchestre de Paris, que l'on devrait entendre en 2012, année où un hommage particulier lui sera rendu à la Cité de la Musique.

Cycle(s) : L'opéra et la modernité de Pélléas à nos jours

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou créez votre compte Mon Louvre pour poster des commentaires.
Connexion | S’inscrire

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre

Accès :
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Informations :
+ 33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Réservations :
Au + 33 (0)1 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
Groupes scolaires et centres de loisirs : + 33 (0)1 40 20 50 01
Groupes adultes (associations, comités d’entreprise…) : + 33 (0)1 40 20 54 55.

A la caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30.

Tarifs
Tarif D : 10 euros, 8 euros (réduit), 5 ou 3 euros (« solidarité » et « jeunes »)