Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La recherche scientifique>Coupe au personnage en trône

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Coupe au personnage en trône

De forme hémisphérique sur piédouche, la pièce présente une belle surface ornementale sur laquelle se déploie la scène centrale. Un prince est assis sur un trône bas (sarir) supporté par des volatiles (détail d’ailleurs peu fréquent) et tient, à hauteur de buste, une coupe, « miroir du monde », classique emblème de souveraineté dans l’Orient du monde islamique médiéval. De part et d’autre des montants du trône se trouvent deux desservants. Ce rondeau est ceint d’une frise de cavaliers passants qui se détache sur des rinceaux alternés, traités à la barbotine et rehaussés d’or. L’extérieur de la coupe porte, dans un réseau de mandorles, des palmettes et des noeuds pseudo épigraphiques.

L’iconographie est clairement le signe de la qualité du récipiendaire, lequel n’est pas nommé ici, comme le plus fréquemment. Hors un comblement parfaitement délimité dont la réintégration – ancienne – est de belle qualité, la pièce apparaît à l’identique dans la publication de la prestigieuse collection Parish-Watson en 1922. Cette coupe est parfaitement cohérente, fait très rare parmi les pièces exécutées suivant la technique dite « haft-rang » ou « Minaï ». Particulièrement appréciées des amateurs, la plupart d’entre elles furent en effet l’objet de très lourdes « restaurations ». Rare par la qualité de sa conservation, issue d’une collection prestigieuse, cette coupe présente en outre une iconographie essentielle, qui n’était représentée – dans cette production – que par des tessons dans les collections du musée du Louvre. On a voulu y voir une image symbolique du souverain. Il convient cependant de souligner qu’à cette date il n’existe aucune iconographie du « prince en trône » sur les objets de luxe par excellence que sont les objets de métal incrusté. Ce sont les planètes trônantes qui sont alors représentées, en ronde autour du soleil, lui-même en position centrale. On peut supposer qu’au tournant des xiie et xiiie siècles s’opère une mutation iconographique et qu’émerge, à la lumière des élaborations astrologiques, une iconographie du souverain « maître du monde ». L’image symbolique du prince tenant la coupe paraît ici déjà parfaitement constituée ; elle est entourée de deux desservants qui reparaîtront, flanquant le souverain presque invariablement, sur les métaux incrustés du monde iranien, lequel ne tarde pas à s’emparer de ce nouveau thème.

S. Makariou

Coupe au personnage en trône
Iran, vers 1200
Pâte siliceuse, décor de barbotine, d’émaux de petit feu, feuille d’or.
H. 9,6 cm ; D. 21,1 cm
Ancienne collection Parish-Watson, Londres ; achat à Paris, galerie
Kevorkian, septembre 2010
Département des Arts de l’Islam (MAO 2229)

 

English version

 

In the centre of this hemispherical bowl with a raised foot is represented an enthroned figure, surrounded by attendants. He is holding a cup—the “mirror of the world”—a classic symbol of sovereignty in the medieval Islamic world in the East. The scene is enclosed in a frieze of horsemen that stand out from alternating tendrils, enhanced with gold.

It is rare to find a piece in such an excellent state of conservation. It was made using the haftrang (seven-colour) or minai technique, and bears a classical iconography. Interpreted as a symbolic representation of the sovereign, the iconography representing “a prince seated on a throne: did not exist; instead they are representations of the planets around a central sun. It is possible that an iconographic transformation occurred at the turn of the twelfth and thirteenth centuries, and that—in the light of developments in astrology—an iconography representing the sovereign as “master of the universe” emerged.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet