Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Culture et vie quotidienne aux Antilles aux XVIIIe et XIXe...

par Fabienne Ravoire, Institut national de recherches archéologiques préventives

Alors que les sources historiques ont été et sont encore largement mises à contribution pour une meilleure connaissance de la vie quotidienne des anciennes colonies françaises, des pans entiers de la culture matérielle d’époque coloniale de l’arc antillais restent encore dans l’ombre faute de disposer de fouilles archéologiques en nombre suffisant.

En France, les fouilles en milieu colonial sont relativement récentes malgré la montée en puissance que l’on observe au cours de ces dernières années mais elles restent néanmoins bien en deçà, en termes quantitatifs, des programmes canadiens et nord-américains, par exemple.

Ce n’est donc que progressivement, grâce notamment aux travaux menées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), que l’on est enfin en mesure d’aborder de manière plus précise et plus complète l’importance, la nature et le rôle des produits de la vie quotidienne dans les économies locales en raison du caractère fragmentaire et partial des sources écrites à ce sujet.

Pour autant, le propos de cette communication n’est pas de dresser un panorama exhaustif des objets du quotidien mis au jour dans les fouilles archéologiques menées aux Antilles mais, plus modestement, de remettre en contexte celui qui a été exhumé dans celles réalisées en Martinique, en 2012 et 2013.

Les recherches effectuées à Fort-de-France, au cœur de la capitale, à La Trinité et dans l’ancienne capitale administrative de Saint-Pierre, détruite par l’éruption de la Montagne Pelée le 8 mai 1902, permettront d’illustrer à travers des contextes différenciés, les modes de vie des Antillais aux XVIIIe et XIXe siècles.

Ingénieure chargée de recherches à l’Institut national de recherches archéologiques préventives, chercheure de l’UMR 6273, Centre Michel de Bouärd (CRAHAM) à Caen, docteure en histoire de l’art et archéologie médiévale de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, spécialiste du second Moyen Âge et de l’époque moderne, Fabienne Ravoire travaille particulièrement sur les « manières de table », de la production des contenants aux contenus, sur le passage de l’artisanat à l’industrialisation de la fabrication des objets ainsi que sur les aspects socio-économiques de leurs productions dans la France septentrionale.

Elle s’intéresse également aux courants migratoires vers les nouveaux mondes (transferts et échanges) et travaille sur l’approvisionnement des îles Françaises d’Amérique, en collaboration avec les chercheurs du Canada et des États-Unis.

Elle est l’auteure d’une soixantaine d’articles dans des revues scientifiques, a participé à la publication d’une dizaine de sites archéologiques majeurs, collabore à des expositions nationales et des programmes collectifs de recherches.

Membre expert du Comité National de la Recherche Archéologique en matière de mobilier archéologique, elle a été faite, en 2013, Chevalier des Arts et des Lettres par Aurélie Filipetti, ministre de la Culture et de la Communication.

 

Parmi ses publications :

Pendery S., Ravoire F. (éd.), Migrations, transferts et échanges de part et d'autre de l'Atlantique. Histoire et Archéologie des XVIe et XVIIe siècles, Actes du colloque 2, Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, CTHS, 400e anniversaire de Québec, Québec 2008. Publication du colloque organisé dans le cadre du 133e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec, 2008. Collection Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques, 2011, 153 p.

Ravoire F. (dir), Dietrich A. (dir), La cuisine et la table dans la France de la fin du Moyen Âge. Contenus et contenants du XIVe au XVIe siècle, Actes du colloque organisé par l'UMR 5594 (Dijon), l'Inrap et le Centre d'étude et de recherche du patrimoine de Sens (Sens, 8-10 janvier 2004), Caen, Publications du CRAHM, 2009, 450 p.

Ravoire F., « Projet de collaboration franco-canadienne et franco-américaine en archéologie préventive : apport à la connaissance des sites nord-américains d’époque moderne », in Archéologie sans frontières, Archéopages, Inrap, p. 33-35 (n° hors série octobre 2010).

Cycle(s) : Actualité de la recherche archéologique, 2013-2014

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre

Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.
 
Entrée libre dans la mesure des places disponibles

Programme

Conférences de l’Actualité de la recherche archéologique

20 conférences en entrée libre : programme feuilletable en ligne

Cliquez ici