Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Modernité et inachèvement : l'oeuvre en fragments

Cycle de conférences et colloques Modernité et inachèvement : l'oeuvre en fragments

Ouvrant le débat à partir du thème proposé par Pierre Boulez au Louvre, ce colloque international réunit des historiens de l’art et des philosophes autour de la question de l’inachèvement dans le développement des formes de la modernité.

En présence de Pierre Boulez.
Avec : Hubertus von Amelunxen, (Directeur général de L'Ecole Européenne Supérieure de l'Image, Angoulême/Poitiers)
-Thierry Davila, Musée d’Art Moderne et Contemporain, Genève
-Robert Piencikowski, Fondation Paul Sacher, Bâle
-Arnauld Pierre, Université Paris-4
-Oliver Schefer, Université de Paris I
-Susan Siegfried, University of Michigan,  Ann Arbor

« Abolir la frontière entre l’inachevé et le fini », suggère Pierre Boulez, revient à faire de chaque œuvre «  le fragment plus ou moins volontaire d'un grand œuvre imaginaire, virtuel, dont nous ne voudrions connaître ni l'origine ni la fin ».
Les formes ouvertes, inachevées, fragmentaires, participent au premier chef du langage de la modernité. Bien que présentes dans des époques plus reculées, elles s’instaurent à partir de l’esthétique romantique comme formes légitimes de l’œuvre, en affirmant le concept de cette dernière au-delà de l’objet tangible. Du fragment romantique aux répétitions et reprises internes du motif chez Ingres, Degas, Cézanne, la fragmentation amène une extension temporelle, un processus à longue échéance.  L’ « inachèvement définitif » de certaines œuvres majeures de la modernité -tels L’Age d’Or d’Ingres, le Livre de Mallarmé, Les Demoiselles d’Avignon de Picasso, ou le Grand Verre de Marcel Duchamp – transforme par ailleurs celles-ci en de véritables laboratoires artistiques, dont les enjeux débordent le cadre de ce qui est immédiatement montrable au plan d’une existence publique. Au mieux, l’achèvement de l’œuvre est différé au profit d’une évocation partielle qui est une mise en suspens de la totalité.

Dans le cadre de l’exposition et de la série de programmes « Pierre Boulez. Œuvre : Fragment » présentés au Louvre, ce colloque en présence de Pierre Boulez se propose d’étudier et de discuter les formes de l’inachèvement telles qu’elles apparaissent intrinsèquement liées à la définition de la modernité.
La matinée développera, autour des exemples graphiques réunis par Pierre Boulez dans l’exposition, une discussion sur les conditions esthétiques de l’inachèvement telles qu’elles ont été posées par le romantisme et reformulées au gré des évolutions les plus radicales de l’art moderne. L’après-midi s’intéressera de manière plus spécifique à la notion d’ « œuvre ouverte », à travers les stratégies de combinatoire et d’indétermination qui s’élaborent à partir des années 1950, années où se forge et s’affirme l’esthétique de Pierre Boulez.

I. Romantisme et modernité : esthétiques de l’inachèvement

10h
Ouverture

Par Marcella Lista, musée du Louvre

10h10
Fragment(s) et tout, écritures de la modernité
Par Oliver Schefer, Université de Paris I

10h50
Fragment, reprise et œuvre infinie chez Ingres
Par Susan Siegfried, University of Michigan, Ann Arbor


11h30
« Prendre au sérieux l'inachèvement »
Par Thierry Davila, Musée d’Art Moderne et Contemporain, Genève

12h10
Débat

II. Indétermination et œuvre ouverte dans les années 1950 et après

15h
Le domaine musical de Jesús Rafael Soto : vibrations, sonorités
Par Arnauld Pierre, Université Paris-4

15h45
Sur la visée du sonore dans les arts : l’écriture du hasard
Hubertus von Amelunxen, Directeur général de L'Ecole Européenne Supérieure de l'Image, Angoulême/Poitiers, Membre de  l'Akademie der Künste, Berlin

16h30
« Une partition ne commence ni ne finit, tout au plus fait-elle semblant »
Par Robert Piencikowski, Fondation Paul Sacher, Bâle

17h15
Débat

Agenda des expositions et évenements
D L M M J V S
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Toute la programmation

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet