Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements

Collections et départements

Le musée du Louvre présente des œuvres de l'art occidental du Moyen Âge à 1848, des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé et des arts d'Islam. Les collections sont réparties en huit départements qui ont leur histoire propre, liée aux conservateurs, aux collectionneurs et aux donateurs.

Nouvelle acquisition : Portrait de Charles d’Albert d’Ailly, duc de Chaulnes (1625-1698) par Antoine Coysevox (1640-1720)

6 Juillet 2017

Vignette Portrait de Charles d’Albert d’Ailly, duc de Chaulnes (1625-1698) par Antoine Coysevox (1640-1720)

Le musée du Louvre vient d’acquérir le buste en marbre de Charles d’Albert d’Ailly, duc de Chaulnes (1625-1698) exécuté par Antoine Coysevox. Il s’agit d’un très bel exemple des portraits de dignitaires au service du roi Louis XIV qu’a exécuté Coysevox, l’un des plus importants sculpteurs de ce règne, et le meilleur portraitiste de son temps.
Le duc de Chaulnes, pair de France et chevalier des Ordres du roi (1661), fut pendant un quart de siècle gouverneur de Bretagne (1670-1695), et fut notamment rendu célèbre dans cette province par la répression sanglante de la révolte dite du papier timbré en 1675. À partir de 1685 il a œuvré activement pour la réalisation de la statue équestre de Louis XIV commandé par les États de Bretagne à Coysevox, détruite à la Révolution. Le duc de Chaulnes devint après 1695 gouverneur de Guyenne.
L’exécution du portrait du duc de Chaulnes par Antoine Coysevox est documentée par les sources anciennes. Le buste, qui, selon les inventaires après décès, se trouvait très probablement au château de Chaulnes à la mort sans héritier du duc en 1698, et s’y trouvait toujours en 1744, passa au château de Dampierre, à la faveur des liens entre les branches de Chaulnes et de Luynes de la famille, et y fut longtemps conservé.
Imposant par ses dimensions et d’une très grande qualité d’exécution, il vient aujourd’hui rejoindre l’exceptionnelle galerie de portraits sculptés du Grand Siècle réunie au musée du Louvre, et y complète l’important corpus d’œuvres de Coysevox exposées dans la cour Marly et la crypte Girardon du département des Sculptures.

Sculptures - Actualité

Nouvelle acquisition : Tapisserie du IVe ou du Ve siècle de notre ère

29 Juin 2017

Tapisserie du IVe ou du Ve siècle de notre ère

Un grand fragment de tapisserie murale du 4e ou du 5e siècle de notre ère vient de rejoindre les collections égyptiennes du musée du Louvre, en particulier les chefs-d’œuvre de l’ancienne collection Maurice Nahman, dont elle faisait également partie. Elle sera prochainement exposée à l’entrée de la galerie d’art copte, qui présente les productions égyptiennes à l’époque de l’Empire byzantin (5e-7e siècles) puis de la domination islamique. Cette œuvre illustre la continuité de la culture hellénistique puis romaine qui marqua le pays pendant de longs siècles et que l’on découvre à Denon dans les salles de l’Orient méditerranéen dans l’Empire romain, qui précèdent cette galerie.
Des tritons musiciens accompagnés de Néréides, des griffons aquatiques et de petits Amours peuplent la bande centrale et son riche encadrement. Ils évoquent la mer tandis que fleurs, palmes et rinceaux de vigne s’invitent dans un environnement plus terrestre. Les couleurs merveilleusement conservées et la qualité technique atteinte par un tisserand expert seront une excellente introduction à la collection de tissus présentée par roulement dans ce secteur du musée.

Antiquités égyptiennes - Actualité

Nouvelle acquisition : Portrait du Grand Pompée (106-48 av. J.-C.)

19 Juin 2017

Portrait du Grand Pompée (106-48 av. J.-C.) (détail)

La générosité de la Société des Amis du Louvre a enrichi le département des Antiquités grecques étrusques et romaines d'un très rare portrait de Pompée (106-48 avant J.-C.). Des grands hommes de la fin de la République romaine, on compte très peu de portraits attestés et identifiés. Sur la dizaine de visage célèbres, les grands conquérant et ennemis politiques César et Pompée nous ont laissé sans conteste les physionomies les plus puissantes et les plus expressives.
Le portrait de Pompée qui fait son entrée au Louvre est un des trois portraits incontestés de l'adversaire de César et se révèle être le plus proche des images du grand homme diffusées de son vivant. Il a été sculpté peu de temps après la mort de Pompée, probablement d’après une statue de bronze érigée de son vivant, alors qu’il était au sommet de sa gloire.

Antiquités grecques, étrusques et romaines - Actualité

Exposition : Nouvelle rotation des arts du Livre

14 Juin 2017

Page de frontispice ? repas princier dans un jardin (détail)

Du 14 juin au 12 septembre 2017
Aide Denon, niveau parterre

Une partie des collections des Arts de l’Islam du musée du Louvre comprend des œuvres fragiles, sensibles à la lumière, qu’il est impossible d’exposer en permanence comme les textiles, les tapis ou les arts du Livre. C’est pourquoi la présentation de ces collections est renouvelée régulièrement dans les espaces qui leur sont consacrés au niveau parterre de l’aile Denon.

Arts de l'Islam - Actualité

Colloque : 18ème Journée d’études de l’Association francophone de Coptologie - Du 22 au 24 juin 2017

8 Juin 2017

Association francophone de Coptologie

Organisée par l’Université libre de Bruxelles

Ces rencontres bisannuelles et internationales, auxquelles participent de manière régulière des membres du département des Antiquités égyptiennes, sont organisées par différents partenaires institutionnels et universitaires ; elles sont l’occasion d’échanger et de présenter des sujets de recherche en cours dans des domaines variés (histoire de l’art, études copto-arabes, épigraphie et papyrologie, littérature, paléographie et codicologie, linguistique, archéologie et collections) appartenant à la discipline des études coptes au sens large.

Antiquités égyptiennes - Actualité

Fouilles : le monastère copte de Baouît, campagne avril 2017

8 Juin 2017

Fouilles de Baouit

Direction : Gisèle Hadji-Minaglou, IFAO ; Florence Calament, DAE

Menées en coopération avec l’Institut français d’archéologie orientale du Caire depuis 2002, les excavations pratiquées sur le site de cet important établissement monastique de Moyenne-Égypte ont déjà livré de nombreux vestiges, qui viennent documenter et éclairer ceux entrés dans les collections du département des antiquités égyptiennes en partage de fouille au début du XXe siècle. Un bilan des résultats obtenus a été présenté lors d’une conférence dans le cadre de l’actualité archéologique à l’Auditorium du Louvre : « Six campagnes de fouille à Baouît (2008-2016) : les avancées de la recherche sur le complexe monastique » (13 juin 2016). Le programme de la dernière campagne s’est concentré sur la poursuite du dégagement de la basilique principale (environ 40m x 20m), dans la partie centrale du kôm. Construite vers la fin du VIe siècle, au moment de l’apogée économique du monastère, elle a été très largement remaniée dès la seconde moitié du VIIe comme l’indiquent de précieux témoins épigraphiques datés (inscriptions pariétales et stèle funéraire en remploi). La progression de la fouille a déjà permis de déterminer au moins deux grandes phases de décor (peint et sculpté). Parallèlement, une vingtaine de sépultures, exhumées depuis 2016 dans une zone contigüe au mur sud de l’édifice, ont fait l’objet d’études anthropologique et textile.

Antiquités égyptiennes - Actualité

Retour du cercueil intérieur de la dame Iroubastetoudjaentchaou

23 Mai 2017

Cercueil intérieur de la dame Iroubastetoudjaentchaou (détail)

Le Cercueil intérieur de la dame Iroubastetoudjaentchaou actuellement conservé au musée bibliothèque de l’Opéra va arriver au Musée du Louvre à la fin du mois de mai.
L’ensemble funéraire de cette princesse royale, fille du roi Takélot III de la 3e Période Intermédiaire, a été découvert au 19e siècle. Il était jusqu’à présent partagé entre le musée du Louvre qui conserve le cercueil extérieur et le musée bibliothèque de l’Opéra.
Ce dépôt consenti par l’Opéra va permettre de réunir à nouveau les deux cercueils. Après restauration, ce cercueil intérieur sera installé dans la haie de sarcophages, non loin de son cercueil extérieur.

Antiquités égyptiennes - Actualité

Colloque : Regards du monde islamique sur son passé : histoire, patrimoine et archéologie

16 Mai 2017

Le Kaire (citadelle) Vue intérieure d'une mosquée. Connue sous le nom de Divan de Joseph (détail)

Le 29 juin 2017 à 10h, à l'Auditorium du Louvre.

Sous la direction scientifique de Carine Juvin, département des Arts de l’Islam, musée du Louvre.
Colloque en français et en anglais avec traduction simultanée en français.

La mise en péril et la destruction des monuments, des sites archéologiques et des objets, à la fois antiques, médiévaux ou modernes, dans le monde islamique actuel, principalement en Syrie et en Irak, ont été largement – quoiqu’inégalement – relayées par les médias et ont fortement ému la communauté internationale. De nombreux débats, colloques et publications se sont alors penchés sur ces menaces et ont parfois tenté de reconstituer une hypothétique généalogie de l’« idéologie de la destruction » dans le monde islamique. Cette journée-débat entend interroger, dans une perspective plus globale et constructive, le rapport du monde islamique à son passé, tant antique que médiéval, dans ses dimensions culturelles et matérielles. La première partie de cette journée se concentrera sur la période pré-moderne, en amont de l’introduction de la notion européenne de patrimoine et des entreprises archéologiques et muséales, lesquelles seront abordées dans la seconde partie, notamment en observant les interactions entre l’Europe et le monde islamique autour du développement des conceptions et des politiques patrimoniales.

Arts de l'Islam - Actualité

Rénovation des salles des sculptures françaises du Moyen Âge, de la Renaissance et du XVIIe siècle

16 Mai 2017

Installation d’un ange

Ces salles, qui marquent le début du parcours du département des Sculptures et se déploient autour de la cour Marly, avaient été ouvertes en 1993 avec l’ensemble de l’aile Richelieu. Elles ont bien sûr évolué au fil du temps, au gré des acquisitions, des restaurations ou des dépôts, mais ces presque vingt-cinq ans ont aussi vu se défraîchir les enduits et les peintures des murs. S’il n’était pas possible de réaliser une remise à neuf totale de ces espaces, le renouvellement de la médiation a été l’occasion d’un nettoyage approfondi, de la mise aux normes du mobilier muséographique mais aussi d’améliorations substantielles de la présentation : certaines vitrines ont été repensées, et l’accent a été mis sur quelques-uns des chefs-d’œuvre des salles médiévales. En effet, dans la lignée d’un travail commencé en 2006, la succession de couleurs différentes dans les vitrines (vert d’eau, bleu canard, violet) a été remplacée par une seule teinte (un rouge vif). Et on a également utilisé ce coloris pour souligner par des cimaises quelques ensembles marquants de la sculpture française, en particulier pour la fin du Moyen Âge et l’aube de la Renaissance, comme les statues de Charles V et Jeanne de Bourbon qui proviennent du décor du Louvre (salle 9 – Jean de Liège) ou celles des saints patrons d’Anne de France, de Pierre de Beaujeu et de leur fille Suzanne (salle 11 – Michel Colombe). Depuis plusieurs années, de nombreuses œuvres de ces salles bénéficient aussi de restaurations fondamentales ou de nettoyages qui en améliorent considérablement l’état de présentation.

À redécouvrir, aile Richelieu, niveau RDC, cour Marly

Sculptures - Actualité

Conférence : « Les aiguières médiévales en cristal de roche décorées en relief »

27 Avril 2017

Aiguière de Saint-Denis (vignette)

Par Jeremy Johns et Élise Morero (University of Oxford)

Le 3 mai 2017 à 12h30 à l'Auditorium du Louvre

Arts de l'Islam - Actualité

Designer’s Days

31 Mars 2017

Designer’s Days

Pour la cinquième année, le musée Delacroix s’associe aux Designer’s Days avec une création singulière de Constance Guisset dans le jardin du musée.

À partir du 9 mai

Musée national Eugène-Delacroix - Actualité

Exposition : Maurice Denis et Eugène Delacroix, de l’atelier au musée

31 Mars 2017

Eugène Delacroix, Bouquet de fleurs - 140 * 87 px

Maurice Denis voua une admiration vive et sincère à l’oeuvre d’Eugène Delacroix, comme à sa posture d’artiste. Né après le décès de Delacroix, le peintre, comme ses proches – Émile Bernard, Édouard Vuillard, Pierre Bonnard, puis Georges  Desvallières –, approcha l’oeuvre de Delacroix à la fois directement, grâce aux oeuvres conservées dans les collections publiques, mais aussi par l’intermédiaire d’artistes plus âgés, Paul Cézanne, Odilon Redon, Paul Gauguin, qui lui transmirent leur goût pour la création du peintre romantique.

Du 3 mai au 28 Août 2017

Musée national Eugène-Delacroix - Actualité

Journées Européennes des métiers d'art

9 Mars 2017

Journées Européennes des métiers d'art

Secrets et savoir-faire des jardiniers aux Tuileries

De la taille de topiaire, à la conception de massif de fleurs, de l’entretien écologique du jardin au choix des plantes…
À l'occasion des journées Européennes des métiers d'art, venez découvrir les secrets et savoir-faire des jardiniers au jardin des Tuileries.

31/03, 01/04 et 02/04 à 10h30, 14h30 et 16h30.

Renseignements et réservations au 01 40 20 51 77 (14 jours à l'avance)
 

Jardins du Carrousel et des Tuileries - Actualité

Nouvelle acquisition : Portrait de Matthew Prior (1664-1721) par John Cheere (1709-1787), d’après Antoine Coysevox

3 Janvier 2017

John Cheere (1709-1787), Portrait de Matthew Prior (1664-1721) d’après Coysevox

Le musée du Louvre vient d’acquérir, à la suite d’un don d’Alain Moatti par l’intermédiaire de la Société des Amis du Louvre, un buste en plomb représentant Matthiew Prior (1664-1721), poète et diplomate anglais, aujourd’hui reconnu comme une référence importante de la littérature britannique. Francophile, Matthiew Prior séjourna à Paris où il a rencontré le sculpteur Antoine Coysevox (1640-1720) au début du XVIIIe siècle. Coysevox exécuta le buste en marbre de Prior en suivant de près son portrait peint par Hyacinthe Rigaud (1659-1743). Le marbre de Coysevox, créé comme un portrait indépendant, fut installé après la mort de Prior sur son tombeau à l’abbaye de Westminster : c’est un des plus célèbres monuments du « Coin des poètes ».
Ce buste est une réduction fidèle de la sculpture de Coysevox. Il est caractéristique de la production de John Cheere (1709-1787), spécialiste de statuaire de jardin et aussi de petits portraits en plomb de célébrités littéraires antiques et britanniques. D’une très haute qualité, exécutée avec beaucoup de finesse et de sensibilité, cette nouvelle acquisition enrichit les collections d’une vraie rareté : la copie réduite par un éminent sculpteur anglais d’un des fleurons de la sculpture française en Angleterre, le buste de Prior par Coysevox, qui a influencé l’école anglaise de sculpture au XVIIIe siècle.

Richelieu, niveau -1, cour Puget

Sculptures - Actualité

Exposition : De Rhodes à Milet : la céramique du style des chèvres sauvages (7e-6e siècle avant J.-C.)

1 Janvier 2017

Œnochoé à embouchures trilobée, Paris, musée du Louvre

Abondamment mise au jour à Rhodes, la céramique du style des chèvres sauvages fut longtemps tenue pour une production orientalisante locale. Des recherches récentes ont permis de préciser le rôle de l’Ionie, notamment de Milet, dans la création de ce style. Le Louvre doit l’essentiel de sa collection de vases milésiens à Auguste Salzmann, qui identifia en 1859 le site archéologique de Camiros. Conçu en marge de l’exposition « Rhodes, une île grecque aux portes de l’Orient », ce dossier d’actualité présente, grâce à l’étude croisée du style, de la typologie et des analyses d’argile conduites au Centre de recherche et de restauration des musées de France, une approche renouvelée des ateliers de potiers et de peintres, actifs à Milet au VIIe et VIe siècle avant J.-C. Un livre intitulé La céramique de la Grèce de l’Est. Le style des chèvres sauvages a été  publié à la même occasion.

Jusqu’à août 2017, Antiquités grecques, aile Denon, salle d’actualité

Antiquités grecques, étrusques et romaines - Actualité

/ 4 »

Nb par page :5 -10 -15

Dernières acquisitions

6 Juillet 2017

Portrait de Charles d’Albert d’Ailly, duc de Chaulnes (1625-1698) par Antoine Coysevox (1640-1720)

Portrait de Charles d’Albert d’Ailly, duc de Chaulnes (1625-1698)

  • Antoine Coysevox  (1640-1720)

  • Achat, 2017

  • Sculptures

Toutes les dernières acquisitions


Média en ligne


Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet