Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Musée national Eugène-Delacroix

Collections, départements et domaine Musée national Eugène-Delacroix

Le musée national Eugène-Delacroix occupe, sur la place de Fürstenberg, l’appartement du grand peintre romantique ainsi que son atelier, situé dans un jardin caché à l’arrière de l’immeuble.

Retour à la liste

Situé dans  le dernier appartement et le dernier atelier occupés par le peintre, le musée national Eugène-Delacroix est à la fois un lieu de mémoire et un lieu d’hommage à l’artiste. Il fut en effet créé à l’initiative des plus grands artistes des années 1920, Maurice Denis, Henri Matisse,  Paul Signac notamment. Il est rattaché à l'Etablissement public du Louvre depuis le 1er janvier 2004.


L’histoire des lieux


Delacroix s’installe 6 rue de Fürstenberg le 28 décembre 1857, abandonnant l’atelier de la rue Notre-Dame - de- Lorette qu’il louait depuis 1844 et qui était trop éloigné de l’église Saint-Sulpice dont il devait achever la peinture murale d’une chapelle, celle des Saints-Anges. Le nouveau logement est agrémenté d’un petit jardin dans lequel il fait édifier son atelier. Dès le lendemain  de l’emménagement, il témoigne dans son Journal : « Mon logement est décidément charmant. […]  La vue de mon petit jardin et l’aspect riant de mon atelier me causent toujours un sentiment de plaisir. »

Après la mort du peintre le 13 août 1863, la Société Saint-Vincent–de-Paul devient locataire des lieux. En 1928, le propriétaire, Charles Panckouke semble vouloir démolir l’atelier pour y construire un garage. C’est alors qu’à l’instigation de Maurice Denis et d’amis et admirateurs du peintre une Société d’Amis d’Eugène Delacroix se constitue et obtient de louer les lieux – appartement et atelier- pour y organiser, presque chaque année, une exposition, assurant ainsi le rayonnement du peintre et favorisant,  grâce à des dons, les prémices d’une collection.

En 1951, l’immeuble est mis en vente. Privée des capitaux nécessaires pour l’acheter, la Société  vend une partie de ses collections aux Musées nationaux et se porte acquéreur des lieux. Deux ans plus tard, elle les cède à l’Etat, à charge pour lui d’y créer un musée.

En 1971, le musée Eugène-Delacroix devient musée national Eugène-Delacroix, dépendant de la direction des Musées de France. Depuis 2004, le musée est rattaché à l’établissement public du musée du Louvre, liant ainsi au sein de la même institution, ce lieu de mémoire singulier aux collections les plus riches de peintures et dessins d’Eugène Delacroix.


Les collections


Les œuvres exposées font partie des collections permanentes  du musée : les peintures,  avec un bel ensemble de peintures religieuses (dont la fameuse Madeleine au désert présentée au salon de 1845), les  dessins, dont quelques beaux dessins préparatoires aux peintures murales de Saint-Sulpice, l’ensemble presque complet de l’œuvre gravé du peintre ainsi qu’une riche collection d’autographes (dont la correspondance croisée de Delacroix avec son cousin Pierre-Antoine Berryer), et des souvenirs divers dont les objets rapportés du Maroc par le peintre en 1832. S’y ajoutent plusieurs toiles déposées ou prêtées par le département des Peintures du musée du Louvre, œuvres de proches du peintre comme Léon Riesener ou Paul Huet,  des sculptures déposées par le département des Sculptures , notamment des félins d’Antoine-Louis Barye, ainsi que des dessins du département des Arts graphiques exposés par roulement à cause de leur fragilité. Les accrochages sont renouvelés plusieurs fois par an, permettant ainsi d’exposer l’ensemble de la collection. La collection propre au musée s’est constituée par des achats et des dons. On note particulièrement le don généreux que la Société des amis du musée Delacroix a effectué pour le musée en 2002. Cette dernière poursuit son aide régulière à l’enrichissement des collections.


Le parcours muséographique


La distribution des lieux est toujours celle que connut Delacroix. Tout le mobilier en a été malheureusement dispersé lors de la vente après décès du peintre à l’Hôtel Drouot en février 1864. La visite du musée comprend les trois pièces de l’appartement ouvertes au public, salon, chambre du peintre et bibliothèque ainsi que l’atelier et le jardin. Ce dernier, rénové en 2012, offre aux visiteurs le charme d’une déambulation paisible dans ses allées fleuries. Très prochainement, la salle à manger du peintre sera réintégrée dans le parcours muséographique.


Application mobile du musée Eugène Delacroix

                     

          


Informations pratiques

Adresse :
Musée national Eugène-Delacroix
6 rue de Furstenberg
75 006 Paris
Tél. : 00 33 (0)1 44 41 86 50
Fax : 00 33 (0)1 43 54 36 70

Accès :
Métro : Saint-Germain-des-Prés (ligne 4), Mabillon (ligne 10)
Bus : 39, 63, 70, 86, 95, 96
Parcs de stationnement : rue des Saints-Pères (face à la faculté de médecine) carrefour Saint-Germain-des-Prés/ rue de Rennes
Taxis : carrefour Saint-Germain-des-Prés/ rue de Rennes

Horaires :
Le musée est ouvert tous les jours, sauf les mardis, de 9h30 à 17h00 (fermeture des caisses à 16h30).

Jours de fermeture :
Fermé les jours fériers suivants : le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.