Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Musée Eugène-Delacroix

Collections, départements et domaine Musée Eugène-Delacroix

Le musée national Eugène-Delacroix occupe, sur la place de Fürstenberg, l’appartement du grand peintre romantique ainsi que son atelier, situé dans un jardin caché à l’arrière de l’immeuble.

Retour à la liste

  • Présentation

L’appartement et l’atelier de l’artiste

Delacroix vécut dans ce havre de paix au cœur de Paris les dernières années de sa vie de 1857 à 1863. C’est pour se rapprocher de l’église Saint-Sulpice, dont il devait décorer d’une chapelle depuis dix ans, qu’il se décida à abandonner son atelier de la rue Notre-Dame-de-Lorette.

Sérieusement malade, l'artiste souhaitait finir à tout prix cette œuvre qui constitua son testament artistique et spirituel, mais il n'était plus en mesure de faire chaque jour un long trajet. Aussi fut-il heureux de trouver à proximité de l’église un logement calme et aéré, par l'intermédiaire de son ami le marchand de couleurs et restaurateur de tableaux Etienne Haro. Une fois installé, Delacroix exprima souvent son contentement dans son Journal et dans ses lettres : "Mon logement est décidément charmant (...). Réveillé le lendemain en voyant le soleil le plus gracieux sur les maisons qui sont en face de ma fenêtre. La vue de mon petit jardin et l'aspect riant de mon atelier me causent toujours un sentiment de plaisir. " (Journal, 28 décembre 1857).

Eugène Delacroix vécut dans cet appartement discret jusqu'à sa mort, le 13 août 1863, protégé des visiteurs importuns par sa servante Jenny Le Guillou.

De l’appartement au musée

Sans héritier direct, Delacroix avait souhaité que l’ensemble de ses œuvres soient dispersées en vente publique à l’hôtel Drouot. Il en fut de même pour l’essentiel de ses meubles, hormis quelques souvenirs personnels répartis entre ses parents, ses amis et ses domestiques. L’appartement connut ensuite divers locataires jusqu'au moment où il fut question de démolir l'atelier pour y construire un garage.

C'est alors que quelques peintres, dont Maurice Denis et Paul Signac, des historiens de Delacroix et des collectionneurs se décidèrent à former, en 1929, une association afin d'empêcher cette destruction et de créer un lieu d’expositions, de concerts et de conférences. La Société des Amis d'Eugène Delacroix, présidée par Maurice Denis et reconnue d'utilité publique en 1934, constitua progressivement, grâce à des dons et des dépôts de ses membres, une collection permanente ouverte au public.

Lorsque la mise en vente de l’immeuble fut décidée en 1952, la Société, qui n’en était que locataire, vendit ses collections aux musées nationaux afin d’acquérir avec cette somme l'appartement, l'atelier, et le jardin. Elle fit don de l'ensemble à l'État en 1954, à charge pour lui de créer un musée. Afin d’en rationaliser la gestion, le musée national Eugène-Delacroix a été rattaché à l'établissement public du musée du Louvre en 2004.

L'acquisition, en 1992, d'une partie de l'appartement mitoyen de celui qu'occupait le peintre, a permis une première extension du musée au premier étage. L’achat complémentaire, en 2011, d’un local situé au rez-de-chaussée lui offrira un nouvel espace d’accueil et libèrera autant d’espace pour la présentation de ses collections à l’étage.

Présentée dans ce cadre intime, la collection, qui s’accroît chaque année de nouvelles œuvres grâce à l’action conjuguée du Louvre et de la Société des Amis du musée Eugène-Delacroix, comprend un riche ensemble de tableaux, de dessins, de lithographies, d’autographes et d’objets personnels, dont une belle série d’objets rapportés par Delacroix de son voyage au Maroc en 1832. Elle comprend également des œuvres des amis du peintre : Paul Huet, Léon Riesener, Bonington,…

Fidèle à sa vocation première, le musée participe activement à la connaissance de l’artiste et à la diffusion de ce savoir. Au-delà de l’organisation régulière d’expositions dotées de catalogues scientifiques et de la publication annuelle du Bulletin des Amis du musée Eugène  Delacroix, le musée a développé un site internet propre, dédié à l’artiste, et contribue activement, en partenariat avec l’université de Paris IV – Sorbonne et l’Agence nationale pour la Recherche, à la grande entreprise d’édition en ligne de la Correspondance de Delacroix. 


Application mobile du musée Eugène Delacroix

                     

          


Informations pratiques

Adresse :
Musée national Eugène Delacroix
6 rue de Furstenberg
75 006 Paris
Tél. : 00 33 (0)1 44 41 86 50
Fax : 00 33 (0)1 43 54 36 70

Accès :
Métro : Saint-Germain-des-Prés (ligne 4), Mabillon (ligne 10)
Bus : 39, 63, 70, 86, 95, 96
Parcs de stationnement : rue des Saints-Pères (face à la faculté de médecine) carrefour Saint-Germain-des-Prés/ rue de Rennes
Taxis : carrefour Saint-Germain-des-Prés/ rue de Rennes

Horaires :
Le musée est ouvert tous les jours, sauf les mardis, de 9h30 à 17h00 (fermeture des caisses à 16h30).

Jours de fermeture :
Fermé les jours fériers suivants : le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.