Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Des temples aux monastères. Thèbes-Ouest, entre l’époque romaine...

Intervenant : Guy Lecuyot, CNRS-ENS

Que sont devenus à l’époque romano-byzantine les grandioses monuments élevés par les pharaons qui s’égrenaient sur la rive gauche de Thèbes ? Peu de chantiers de construction d’une certaine importance ont été ouverts à l’époque romaine, sauf peut-être à l’époque d’Antonin le Pieux. Même si le paganisme a perduré tardivement dans cette région, les temples avaient depuis longtemps été pillés, désertés et ne servaient plus que de carrière. Les vivants s’étaient regroupés à l’abri des anciennes enceintes des temples de Séthi Ier et Ramsès III alors que l’on entassait les morts dans d’anciennes tombes réutilisées. Entre la fin du Ve siècle et le début du VIe siècle, avec la christianisation de la région, apparaissent de nouveaux types de constructions : églises, monastères cellules. Souvent modestes et occupant d’antiques lieux consacrés, ils s’implantent sur le piémont de la montagne et parfois même au-delà dans la solitude des ouadi. Cette occupation va subsister jusqu’au début du IXe siècle, époque à laquelle les installations religieuses, mais aussi urbaines, sont progressivement abandonnées.

Guy Lecuyot, architecte-archéologue au CNRS, est rattaché au laboratoire d’archéologie de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (UMR 8546 CNRS-ENS). Depuis de nombreuses années, il collabore à plusieurs chantiers de fouilles. C’est ainsi qu’il a travaillé dans la Vallée des Reines, au Deir er-Roumi et à Tôd. Actuellement, il poursuit des recherches au Ramesseum avec Christian Leblanc (MAFTO), à Saqqara avec Guillemette Andreu et l’équipe du musée du Louvre, et à Bouto avec Pascale Ballet (MAE/université de Poitiers). Entre 2004 et 2008, dans le cadre de missions de l’IFAO, il a mené, avec Catherine Thirard et Alain Delattre, des prospections dans la Montagne thébaine afin de repérer les vestiges d’occupation remontant à l’époque romano-byzantine, dite copte. Les fouilles qu’il a conduites au Deir er-Roumi ainsi que les nombreuses observations qui ont pu être faites au cours de l’exploration des ouadi de la partie sud de la Montagne sont à l’origine de cette conférence.

Parmi ses publications :
- G. Lecuyot, « The Valley of the Queens in the Coptic Period », dans T. Orlandi et D. W. Johnson (éd.), Acts of the Fifth International Coptic Congress, Washington D.C., 11-16 August 1992, vol. II/1, Rome, 1993, p. 263-276.

- G. Lecuyot et M. Gabolde, « A mysterious dw3t dating from Roman times at the Deir er-Roumi », dans C. J. Eyre (éd.), Proceedings of the Seventh International Congress of Egyptologists, Cambridge 3-9 September 1995, Orientalia Lovaniensia Analecta 82, Louvain, 1998, p. 661-666.

- G. Lecuyot, « Une nécropole de Thèbes-Ouest à l’époque romaine et copte : la Vallée des Reines », Kyphi 2, 1999, p. 33-61.

- A. Delattre, G. Lecuyot et C. Thirard, « L’occupation chrétienne de la montagne thébaine : prospections dans la Vallée des Reines et les vallées adjacentes. Rapport préliminaire », dans A. Boud’hors et C. Louis (éd.), Études Coptes X, Douzième Journée d’Études coptes, Lyon, 19-21 mai 2005, Cahiers de la Bibliothèque Copte 16, Paris, 2008, p.123-133.

- G. Lecuyot et C. Thirard, « L’occupation chrétienne de la montagne thébaine à travers ses vestiges archéologiques », dans A. Delattre et P. Heilporn (éd.), Et maintenant ce ne sont plus que des villages.... Thèbes et sa région aux époques hellénistique, romaine et byzantine, Bruxelles les 2 et 3 décembre 2005, Papyrologica Bruxellensia 34, Bruxelles, 2008, p. 137-144.

- G. Lecuyot, « Coptic occupation of the Theban Mountain », Egyptian Archaeology 35, 2009, p. 18-20.

 

Cycle(s) : Actualité de la recherche archéologique

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou créez votre compte Mon Louvre pour poster des commentaires.
Connexion | S’inscrire

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre
 
Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.
 
Entrée libre dans la mesure des places disponibles
 
Informations
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Réservations
Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
Groupes scolaires et centres de loisirs : 01 40 20 50 01
Groupes adultes (associations, comités d’entreprise…) : 01 40 20 54 55.

A la caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30.