Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Dessin - couleur

En partenariat avec :

par Jacqueline Lichtenstein, professeur d’esthétique et de philosophie de l’art à l’université Paris-Sorbonne.

La distinction entre le dessin et la couleur est à l’origine d’une « querelle » qui traverse toute l’histoire de l’art et de la théorie de l’art. Elle commence en Italie, à la Renaissance, où les partisans de l’école vénitienne et lombarde défendent la supériorité de la couleur sur le dessin contre l’école de Florence et de Rome, et se poursuit en France au XVIIe siècle où elle oppose les poussinistes (défenseurs du dessin) aux rubénistes (partisans du coloris). Ce débat, essentiellement théorique, continuera à se développer sous des formes nouvelles aux siècles suivants, notamment au XIXe siècle, à travers l’opposition entre les partisans de la ligne, comme les appelle Baudelaire, et ceux de la couleur, en d’autre termes Ingres et Delacroix. Nous nous attacherons ici plus particulièrement au débat français du XVIIe siècle tel qu’il se développe à l’Académie royale avec notamment Le Brun et Philippe de Champaigne.

Cycle(s) : Jacqueline Lichtenstein. La pratique et la théorie du dessin : XVe-XIXe siècle
Evénement(s) : Initiez-vous à l'histoire des arts, saison 2013-2014

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre

Vidéos

VIDEO

Découvrez la captation en vidéo de cette manifestation

Voir la vidéo


Documents liés

Programme détaillé du cycle : " Jacqueline Lichtenstein : La pratique et la théorie du dessin (XVe-XIXe siècle) "

(pdf, 1.8 Mo)

Téléchargement