Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Développement durable

Développement durable

L’apport du monde de l’art et de la culture offre à l’être humain les moyens de s’épanouir, de s’intégrer socialement et de participer au développement d’une société de la connaissance. Conscient de sa vocation universelle, le musée du Louvre se doit d’être exemplaire dans tous les domaines : la qualité de son offre scientifique et culturelle, l’accueil de ses publics, la préservation de son immense patrimoine muséal et architectural…Ce devoir d’exemplarité vaut également en ce qui concerne l’emprise du Louvre sur l’environnement et la société. Il s’agit donc d'orienter notre musée vers un modèle de développement durable alliant excellence, sobriété et progrès social.

L'application du cadre national bien structuré...

En s’appuyant d’une part sur les 9 axes de la stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable 2015-2020 (SNTEDD) qui s’articulent autour du « mieux consommer » et « mieux vivre ensemble » ; et d’autre part sur la mise en œuvre des Plans d’Administration Exemplaires (PAE) 2015-2020 spécifiques à chaque ministère prévue par la circulaire relative au plan d’action interministériel « Administration exemplaire » du Premier Ministre du 17 février 2015 ; la politique de développement durable du musée du Louvre porte désormais sur la déclinaison d’une stratégie de responsabilité sociale, sociétale et environnementale associé à un plan d’action triennal dont les 4 axes sont :

- la gouvernance,
- la responsabilité sociale du musée,
- la responsabilité sociétale et culturelle du musée,
- la responsabilité environnementale du musée.

Sur ce dernier axe, le musée suit les directives des tutelles et met en oeuvre les recommandations du PAE 2015-2020, dont un des deux objectifs globaux est d’assurer la transition énergétique dans les bâtiments de l’Etat. La stratégie environnementale du musée s’articule donc autour des axes d’améliorations prioritaires du PAE portant sur :

- la connaissance des émissions de gaz à effet de serre pour mieux les maitriser, qui renvoie directement à la réalisation du Bilan Carbone en 2015 ;
- les consommations d’énergie pour améliorer la performance énergétique des bâtiments ;
- La mobilité durable par l’achat ou l’utilisation de véhicules propres et le développement de l’éco-conduite ;
- la limitation des déchets et la promotion du recyclage ;
- la préservation de la biodiversité.

...aux nombreux enjeux muséographiques du Louvre

Des objectifs, des indicateurs de progressions et de résultats sont associés à chaque axe de la stratégie. Les thématiques développées autour de ses 4 axes respectent les principes de la norme ISO 26000, s’appuient sur les travaux du groupe de travail RSO du Club de Développement Durable des Etablissements et Entreprises Publics (CDDEP) et découlent directement de la stratégie du ministère de la Culture et de la communication.

Ainsi, la mise en œuvre de cette stratégie triennale 2015-2017 et de sa trentaine d’actions associées permettra au niveau social de participer à la promotion de la diversité et l’égalité des chances, à l’intégration des personnes handicapées, à l’égalité entre les sexes, la promotion de la qualité de vie au travail. Elle permettra également au niveau sociétal d’améliorer le cadre de vie des populations, la cohésion sociale et de sensibiliser aux enjeux et diffusion de la culture du Développement Durable. Enfin, au niveau environnemental, elle permettra d’agir activement et de manière structurée contre le réchauffement climatique.

Télécharger la Stratégie de RSO 2015-2017 du musée du Louvre