Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Dix ans de fouilles à Claros

Intervenante :  Nuran Şahin, université de l’Égée, İzmir

Le sanctuaire de Claros est le dépositaire d’une longue histoire. Il a paru souhaitable après un nouveau cycle de dix ans de fouilles, de faire le point sur ce que l’on sait ou croit savoir de ses origines. Le sanctuaire est situé entre les deux Colophon, à 13 km au Sud de Colophon l’Ancienne et à 1,6 km au Nord de Colophon-sur-Mer (Notion). Notre lecture du site antique doit être sensiblement modifiée par rapport à la perception qu’on peut en avoir aujourd’hui.

Premier élément important et désormais incontestable, dès l’époque mycénienne une présence humaine est attestée à proximité de la source qui est à l’origine du sanctuaire, mais elle n’est associée pour l’instant à aucune installation identifiée. Il est par conséquent tentant de considérer qu’il y avait là un culte peu formalisé qui n’a pas laissé de traces architecturales.

Du Xe au VIIIe s. avant J.-C. des installations cultuelles pérennes se mettent en place. Le riche matériel aussi bien céramique que métallique découvert dans les niveaux protogéométrique et géométrique démontre que le culte a dépassé l’horizon local. On construit un autel rond, découvert lors des campagnes 2004 et 2007, et associé à des offrandes de belle qualité. Il y a une évidente continuité dans l’occupation du site mais il est clair qu’on ne saurait soutenir une continuité du culte puisque, ici comme dans nombre d’autres sanctuaires, la première divinité du lieu semble être féminine et liée à la présence de l’eau (figurine illustrant un accouchement découverte en 2009). Il est donc très difficile de penser qu’à ce moment le lieu est consacré à Apollon.

Le VIIe s. marque incontestablement une nouvelle étape et l’on peut alors parler d’une véritable structuration de l’espace. La présence du mur (un édifice ?) découvert  au sud du temple d’Apollon montre l’organisation d’un sanctuaire. Les objets provenant de cette zone se réfèrent au monde féminin. La date de l’apparition d’Apollon reste sujette à caution, d’autant qu’en Anatolie se pose la question de l’existence d’un proto-Apollon vernaculaire. Il est déjà certainement à ce moment (VIIe s.) l’hôte principal du sanctuaire. Le sanctuaire est alors largement ouvert sur le monde extérieur par l’intermédiaire de son port. Les offrandes proviennent aussi bien de la zone danubienne que du Moyen-Orient, voire même de la Méditerranée occidentale.

Le VIe s. correspond à un tournant important dans l’histoire du sanctuaire, à la fois parce que des aménagements importants y sont effectués mais aussi en raison d’innovations concernant les cultes. L’année 2008 a été marquée par la découverte d’un graffito représentant Apollon désigné comme Pyth[ios sur un support de marbre. Ce document (deuxième moitié du vıe s.) amène à poser en des termes différents la relation de Claros et de Delphes.

Biographie

Nuran Şahin a débuté ses études universitaires d’archéologie à Istanbul où elle est née. En 1973, elle est nommée archéologue à l’Institut d’archéologie de l’université de l’Égée (Izmir). Elle obtient en 1986 un doctorat de 3e cycle à l’université de Lille-III. Depuis 1987 elle enseigne à l’université de l’Égée où elle est nommée professeur en 1999. En 1996 elle fonde le musée d’archéologie de l’université de l’Égée, qu’elle dirige jusqu’en 1999. Elle est depuis 2008 Présidente du département d’Archéologie classique de l’université de l’Egée.

Elle a été membre de la fouille de Smyrne (dir. Ekrem Akurgal) entre 1974-1978, de la fouille de Notion/Colophon–sur-Mer (dir. Erol Atalay) entre 1985-1987, de la fouille de Claros (dir. Juliette de La Genière) entre 1988-1997. Elle a dirigé la fouille de Colophon l’Ancienne en 2000 et elle dirige depuis 2001 la fouille de Claros.

Parmi ses  publications :

- « Nouvelles fouilles à Claros », Smyrna, Ist International Symposium, 21-23 July 2003, Izmir.

- avec P. Debord, « Découvertes récentes et installation du culte d’Apollon pythien à Claros » in J. M. Luce (éd.), Delphes, sa cité, sa religion, ses relations internationales, Actes de la table-ronde 24-25 septembre 2010, Toulouse, Pallas, p. 169-204.

- « Claros. Les campagnes de 2010 et 2011, nouveaux apports », Le Sanctuaire de Claros, colloque international, 13-14 janvier 2012, Lyon.

- Les femmes en Anatolie dans l’Antiquité (Antik Dönem’de Anadolu’da Kadın) (sous presse).

 

 

Cycle(s) : Actualité de la recherche archéologique

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou créez votre compte Mon Louvre pour poster des commentaires.
Connexion | S’inscrire

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre
 
Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Entrée libre dans la mesure des places disponibles
 
Informations :
+33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi