Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Erbil (Irak, Kurdistan) : nouvelles données sur les...

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

par Karel Nováček, université de Bohême de l’Ouest, Plzeň, République tchèque

Le nord-est de la Mésopotamie ainsi que toute la moitié orientale du Croissant fertile font partie de ces régions du monde où l'écart s'est le plus dramatiquement creusé ces dernières décennies entre la richesse de leur patrimoine archéologique et l'état de la recherche ou de la protection de ce patrimoine. Le Kurdistan d'Irak, la partie administrative centrale de la région, connait heureusement aujourd'hui une reprise de la recherche archéologique, longtemps arrêtée. Erbil, la capitale provinciale, qui fut jadis l'une des plus importantes cités royales d'Assyrie et qui a connu une occupation continue depuis six millénaires, est depuis 2006 au cœur des recherches de la mission archéologique tchèque.

Une immense citadelle, avec la place historique de la ville au sommet, est restée depuis des millénaires et aujourd'hui encore le cœur de l'agglomération urbaine, tandis que les vestiges moins évidents de la ville basse ont été effacés sans aucun inventaire préalable par l'expansion des bâtiments de la ville moderne. Dans cet environnement urbain densément bâti, et dans ce pays où pratiquement aucun système d'archéologie préventive n'est en fonction, les fouilles archéologiques ne sont donc pas un outil de recherche aussi efficace qu'il pourrait l'être. Néanmoins, les données de la topographie urbaine médiévale, qui sont le thème de cette conférence, doivent être rapprochées d'une mosaïque d'autres sources, parmi lesquelles l'imagerie aérienne et satellite, les observations archéologiques et les sources arabes médiévales sont d'une importance majeure.

Nous présenterons la transformation de la ville à la période islamique, du VIIe au XIIIe siècle, d'un côté dans le contexte du réseau urbain médiéval régional et de l'autre en comparaison avec des modèles et des exemples d'urbanisme du Proche-Orient islamique.

Biographie

Karel Nováček est professeur attaché au département d'Archéologie de l'université de Bohême de l'Ouest, Plzeň, République tchèque. Il est spécialisé dans l'architecture, l'archéologie et l'environnement bâti médiévaux du Proche-Orient et dans les méthodes et les théories archéologiques. Diplômé en 1992 de l'université Charles de Prague, il a terminé son doctorat par une thèse sur l'histoire de l'architecture et la gestion du patrimoine au Collège de technologie tchèque de Prague.

Il a conduit de nombreux programmes archéologiques en République tchèque (villages médiévaux, recherches sur des villages vivants d'origine médiévale, archéologie urbaine, sites monastiques). Il est, depuis 2006, chargé des projets de recherche sur le Kurdistan irakien. Depuis 2012, il participe à la mission archéologique française qui fouille Qasr Shemamok, l'ancienne cité assyrienne de Kilizu.

Il a récemment publié une monographie présentant une synthèse pour la période médiévale de l'histoire, de l'archéologie et de l'architecture de l'abbaye bénédictine de Kladruby en Bohême de l'Ouest (The Kladruby Abbey 1115–1421. Settlement – Architecture – Artefacts. Prague 2010).

Il a consacré plusieurs articles à l'archéologie du Proche-Orient, dont Nováček K. et al. 2008 : Research of the Arbil Citadel, Iraqi Kurdistan, First Season, Památky archeologické 99, p 259–302 ; Nováček K. 2009 : Moulded pottery from Istakhr, in : My Things Changed Things. Social Development and Cultural Exchange in Prehistory, Antiquity and Middle Ages, Prague, p 118–126 ; Nováček K. et Sůvová Z. 2011 : Zangi-Period Architecture in Iraqi Kurdistan: Medrese Qubahan at Amêdi (´Amadíya), Zeitschrift für Orient-Archäologie 4, p 176-210 ; Nováček K. 2011 : East Islamic Pottery in Czech Lands, Archeologické rozhledy 63, p 608–620.

 

Cycle(s) : Actualité de la recherche archéologique, 2012-2013

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre
 
Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du  Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.
 
Entrée libre dans la mesure des places disponibles
 
Informations :
+33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi

Documents liés

Dépliant "Actualité de la recherche archéologique", saison 2012-2013

(pdf, 509.67 Ko)

Téléchargement