Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Expositions>Contrepoint 2De l'objet d'art à la sculpture

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Porcelaines contemporaines

Poursuivant sa politique d'ouverture à l'art contemporain, Le Louvre instaure de nouveau un dialogue entre le passé et le présent grâce au second volet de contrepoint consacré cette année à des œuvres en porcelaine.

Le Louvre réédite le projet Contrepoint, dont le premier volet s’est déroulé il y a un an. « De l’objet d’art à la sculpture » est une commande d’oeuvres en porcelaine, réalisées par des artistes contemporains à la Manufacture de Sèvres. Les oeuvres sont exposées dans les salles du département des Objets d’art. Le passage à travers les siècles et la diversité des techniques abordées dans ce département forment un contexte particulièrement stimulant pour l’art contemporain. La confrontation entre des oeuvres du présent et des oeuvres du passé, présentées dans le même décor, pose la question de la frontière entre l’objet d’art et la sculpture, témoigne de la pérennité et du renouvellement d’une technique traditionnelle et offre de nouvelles perspectives muséographiques.
Six artistes ont été invités à produire à Sèvres des oeuvres spécifiques.
Johan Creten, en résidence à Sèvres, réalise lui-même trois oeuvres : un buste de femme fait de multiples pétales en biscuit, et deux vagues en grès émaillé.
Paul-Armand Gette conçoit sept jattes de recueillement décorées de motifs évoquant le thème des nymphes, des larmes et des sucs de fruits. La jatte choisie reprend une forme de la Manufacture, dite Jatte de Damas, créée en 1897. Chaque jatte sera ornée d’un motif différent et placée auprès d’objets évoquant les déesses ou les nymphes.
Bertrand Lavier réalise en porcelaine une réplique du célèbre canapé en forme de lèvres géantes de Dalí, édité par Gufram.
Françoise Quardon conçoit une œuvre comportant plusieurs pièces. Il s’agit de deux pieds auxquels sont accrochées des chaînes faites de petites roses, reliant des armes en porcelaine (épée, poignard, poing américain…) portant des inscriptions : fidélité, fatalité, facilité, futilité.
Françoise Vergier a choisi de réaliser six têtes de femmes, dont la partie haute de la coiffe peut se soulever. Elles forment un ensemble qu’elle intitule Le triomphe de Flore, un pot pourri, dans la mesure où ces têtes percées de trous peuvent contenir des plantes odorantes. Ces pièces sont décorées de motifs végétaux et floraux tous différents.
Huang Yong Ping conçoit cinq grands plats en porcelaine décorés du bleu de Sèvres sur son rebord (le marli) avec, au centre de chaque plat et en relief, les tronçons d’un tatou, en grès.
Sont présentées également deux œuvres d’Elmar Trenkwalder et des créations contemporaines déjà réalisées par la Manufacture de Sèvres d’artistes tels que Louise Bourgeois, Jim Dine, Anne et Patrick Poirier, Jean-Luc Vilmouth…

Le vendredi 3 février 2006 à 19h, visite de l'exposition "Contrepoint 2" avec Marie-Laure Bernadac. A 20h, rencontre avec Paul-Armand Gette, suivi à 20h30 d'un échange avec le commissaire et l'artiste. Départ à l'entrée de l'accueil des groupes à 19h, muni d'un billet du musée.

Grâce au soutien de la Caisse des Dépôts.
En partenariat avec la Manufacture nationale de Sèvres.

Commissaire(s) : Marie-Laure Bernadac, conservateur en chef, chargée de mission pour l’art contemporain au musée du Louvre.

Informations pratiques

Lieu

Salles des Objets d'art