Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Expositions>Enluminures du Moyen Âge et de la Renaissance

La peinture mise en page

Soixante-dix enluminures italiennes, françaises, flamandes et germaniques provenant de manuscrits historiques, littéraires ou liturgiques et où dominent les chefs-d’oeuvre de Lorenzo Monaco, Jean Fouquet, Guillaume Vrelant, Simon Bening et Giulio Clovio.

Le fonds des enluminures conservé au Louvre, malgré la célébrité de ses chefs-d’oeuvre, est resté méconnu. La publication du catalogue raisonné de cet ensemble offre l’occasion d’en découvrir pour la première fois les raffinements.

Pendant plusieurs siècles, et même après le développement de l’imprimerie, les livres manuscrits sur parchemin ont été décorés de motifs ornementaux, de scènes figurées et de lettrines animées. Ces décors, souvent minutieusement peints de couleurs vives et précieuses, parfois enrichis d’or, pouvaient occuper aussi bien la page que sa marge, le coeur d’une lettre comme le folio entier, créer un cadre ou l’occuper. Les livres peints étaient de natures très diverses : les petits bréviaires et les livres d’heures côtoyaient les grands graduels et les antiphonaires, et les textes littéraires se trouvaient parfois traités dans le même format que les ouvrages techniques ou scientifiques.

Si la Bibliothèque nationale de France a pour mission de conserver les manuscrits enluminés quand ils sont restés reliés, le Louvre, de son côté, a pour vocation de recueillir les pages magistrales qui, au fil du temps, ont été retirées des ouvrages démembrés et qui ont aujourd’hui le caractère autonome de petites peintures.

À son plus haut degré d’excellence, l’enluminure du Moyen Âge et de la Renaissance, aussi minuscule soit-elle, appartient en effet de plein droit au monde de la grande peinture. En témoignent dans l’exposition les feuillets de Jean Fouquet, qui forment le coeur de cette anthologie de soixante-dix chefs-d’oeuvre de l’enluminure française, italienne et flamande entre le XIe et le XVIe siècle.

Commissaire(s) : Dominique Cordellier, avec la collaboration de Laura Angelucci et Roberta Serra, département des Arts graphiques, musée du Louvre.

Informations pratiques

Lieu :

Aile Denon, 1er étage, salles Mollien

Tarif :
Accès avec le billet d’entrée du musée : 10 €
tous les jours de 9 h à 18 h sauf mardi, nocturnes mercredi et vendredi jusqu’à 22 h.

Renseignements :
01 40 20 53 17