Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Expositions>Exposition promenadeSur les pas d'André Le Nôtre aux Tuileries

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Jardin du Carrousel et des Tuileries

Remerciements :
L’exposition promenade sur André Le Nôtre a été rendue possible grâce au généreux soutien de Champagne Laurent-Perrier.

Cette exposition promenade, ponctuée par une signalétique, met en valeur les principaux éléments de composition des Tuileries. Offrant à revoir le paysage, elle explique ce que Le Nôtre y a apporté et ce qu’il en subsiste.

Les textes de la signalétique, illustrés de documents historiques et de restitutions en images de synthèse, expliqueront les vues paysagées et seront traduits en anglais et espagnol.

La personnalité d’André Le Nôtre (1613-1700), jardinier de Louis XIV et « grand inventeur » de jardins, est particulièrement liée aux Tuileries. Dès la création de ce jardin en 1566 pour Catherine de Médicis, les parterres en furent confiés à son grand père, Pierre Le Nôtre. A sa suite, le père d’André, Jean, y a également oeuvré pour les replanter et assurer leur entretien. Il y associe André, en survivance de sa charge, dès la fin du règne de Louis XIII.

Après un coup d’essai au jardin de la Reine à Fontainebleau (1644-1646), André Le Nôtre réalise aux Tuileries une oeuvre parfaitement accomplie. C’est le premier jardin royal à être entièrement remodelé sous sa seule direction. C’est une oeuvre de la première maturité, dont la conception suit de peu le coup de maître de Vaux-le-Vicomte. Les effets d’optique des Tuileries annoncent et préparent les évolutions des années 1670 et 1680 marquées par les perspectives et les canaux de Chantilly, de Versailles et de Sceaux ou par la grande terrasse de Saint-Germain.

Par ailleurs, André Le Nôtre est né, a vécu toute sa vie et est mort aux Tuileries. Sa famille y bénéficiait en effet d’un logement, situé dans l’enceinte du jardin, où il collectionnait de nombreuses oeuvres d’art. La fleur de cette collection est conservée depuis la Révolution au musée du Louvre et fera l’objet de prêts exceptionnels pour l’exposition consacrée à Le Nôtre par le château de Versailles à l’automne 2013.

Les Tuileries sont donc non seulement son chef-d’oeuvre à Paris, mais aussi la matrice, avec son avenue, les Champs-Elysées, tracée et plantée suivant le dessin de Le Nôtre, de la grande perspective et de l’urbanisme à venir de l’Ouest parisien. Les Tuileries peuvent être également considérées comme son oeuvre la plus personnelle, pour laquelle il marqua, avec Chantilly et Trianon, une nette préférence à la fin de sa vie.
 

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou créez votre compte Mon Louvre pour poster des commentaires.
Connexion | S’inscrire

Informations pratiques

Jardin des Tuileries
Accès libre et gratuit au jardin par :
- la place de la Concorde
- la rue de Rivoli
- le quai des Tuileries
- l’avenue du général Lemonnier
- la passerelle Solferino

Horaires :
Avril à mai : 7h-21h Juin à août : 7h-23h
Septembre : 7h-21h Octobre à mars : 7h30-19h30
L'évacuation du public débute une demi-heure avant l'heure de fermeture.

Renseignements :
Tél. 01 40 20 53 17 - www.louvre.fr