Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Expositions>Valentin de BoulogneRéinventer Caravage

Remerciements :
Cette exposition est organisée par le musée du Louvre, Paris et par le Metropolitan Museum of Art, New York.

Cette exposition bénéficie du mécénat de Lusis.

NOUVEAU !
Profitez de 10 nocturnes  du 10 au 22 mai pour visiter l’exposition !

Nocturnes jusqu’à 21h45 les mercredis, vendredis et samedis jusqu'au 22 mai 2017.
Nocturnes exceptionnelles jusqu’à 21h45 les jeudis 11 et 18 et lundis 15 et 22 mai.
Réservation sur ticketlouvre.fr


Information importante :
Afin de gérer au mieux l’affluence, tous les visiteurs des expositions, y compris les visiteurs bénéficiant de la gratuité, doivent réserver un créneau de visite afin de pouvoir y accéder.
Réservez à l’avance et en ligne sur www.ticketlouvre.fr avec garantie d’accès dans les expositions ou sur place le jour même, à la billetterie du musée, dans la limite des places disponibles.

(Rappel : compte tenu des consignes Vigipirate, l’entrée au musée peut prendre quelques dizaines de minutes supplémentaires).

Considéré comme le plus brillant des peintres à la suite de Caravage et comme l’un des plus grands artistes français, Valentin de Boulogne (1591-1632) passa  l’essentiel de sa carrière à Rome, où il reçut de prestigieuses commandes des papes ; son oeuvre fut aussi collectionnée par les puissants, au premier rang desquels figurent Mazarin et Louis XIV, et servit de modèle tout au long du 19e siècle à des maîtres aussi différents que David ou Courbet.

Aussi libre que Caravage, mort lui aussi dans la fleur de l’âge, il reprend à son devancier un réalisme dramatique, le clair-obscur et des thèmes (tavernes, concerts, martyrs et saints…), mais il les transfigure par un sens inédit à la fois du grandiose et de la mélancolie ainsi que par une sensibilité à la couleur d’inspiration  néo-vénitienne.

Le Louvre, qui possède la plus riche collection au monde d’oeuvres de l’artiste, s’est associé au Metropolitan Museum de New York pour la première monographie dédiée à la figure la plus importante du mouvement caravagesque en Europe.


 

 

Commissaire(s) :

Keith Christiansen, John Pope-Hennessy Chairman du département des Peintures européennes, Metropolitan Museum of Art, New York et Annick Lemoine, directeur  scientifique du Festival de l’histoire de l’art et maître de conférences, Université de Rennes 2.

Commissaire général :

Sébastien Allard, conservateur général, directeur du département des peintures, musée du Louvre

Informations pratiques

Du 22 février au 22 mai 2017

Lieu :
Hall Napoléon, sous la pyramide

Tarif sur place :
Billet unique (collections permanentes et expositions) : 15€ sur place.

Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 18 h.

Profitez de 10 nocturnes  du 10 au 22 mai pour visiter l’exposition !

Nocturnes jusqu’à 21h45 les mercredis, vendredis et samedis jusqu'au 22 mai 2017.
Nocturnes exceptionnelles jusqu’à 21h45 les jeudis 11 et 18 et lundis 15 et 22 mai.
Réservez votre créneau horaire sur ticketlouvre.fr

Renseignements :
01 40 20 53 17

Achetez votre billet


Boutique en ligne

Valentin de Boulogne

Catalogue de l'exposition

Fiche détaillée


Visites et activités

Visites de l’exposition
Tous les jeudis et samedis à 11h30 (hors jours fériés) à partir du 2 mars.

Visites autour de l'exposition :
Visite en langue des signes française 
8 avril à 15h00
Visite descriptive et tactile 
22 avril à 15h00
Visite en lecture labiale 
29 avril à 15h00


Cycle de visites
Le caravagisme en Europe
Ce cycle propose de découvrir le style révolutionnaire créé par le peintre italien Caravage au début du 17e siècle. Mêlant réalisme et effets lumineux théâtralisés, il sera à l'origine d'un engouement international pendant une trentaine d'années.
11, 18 et 25 mars à 14h30

Cycle de visites
Les peintres de la lumière
Dans l’atelier, le peintre humaniste du quatrocento devient scientifique, capable d’observer l’optique et de maîtriser la physique pour mieux aider à la connaissance du monde, par le recours aux effets de lumière. Ces études sont de plus en plus abouties au 17ème siècle et produisent une image réfléchie des mentalités de l’Europe occidentale.
15, 22 et 29 mai à 11h30