Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La recherche scientifique>Félix Tournachon dit Nadar, Panthéon Nadar

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Félix Tournachon dit Nadar, Panthéon Nadar

En 1851, Nadar, encore dans sa première carrière de caricaturiste, imagine de rassembler les portraits de plus de un millier de célébrités de son temps, réparties en quatre planches lithographiques. Il adopte le format dit « grand aigle », réservé jusque-là aux cartes géographiques. L’entreprise, qui mobilise toute une équipe de dessinateurs recrutés pour l’aider, aboutit en 1854 à la publication de la première planche, qui rassemble les écrivains et les journalistes. En dépit de grands efforts de promotion et d’un succès journalistique et public, la lithographie ne fut guère achetée par les amateurs tant elle était encombrante et coûteuse. L’échec commercial de cette planche orienta son auteur, ruiné, vers l’activité photographique qui allait faire sa gloire.

En 1858, le propriétaire du Figaro, Hippolyte de Villemessant, lui racheta les droits de la pierre lithographique pour en distribuer des tirages en cadeau aux nouveaux abonnés du journal. Mais il demanda à Nadar d’intégrer dans cette nouvelle édition les personnalités les plus connues qui auraient dû figurer dans les trois planches non exécutées. Ainsi, Nadar y intercala notamment les portraits de Rossini, de Berlioz et celui de Delacroix.

Cette sorte de grande parade, conduite par Victor Hugo, aux côtés du buste de George Sand, permet au musée Delacroix de présenter les amis et les détracteurs de l’artiste. On ne saurait, enfin, évoquer l’acquisition de cette rare planche à l’hôtel Drouot sans signaler la dédicace de l’auteur inscrite sur un panonceau : « Au Monsieur que je regrette assurément d’avance de ne pas connaître et qui le deuxième jour de la troisième lune de l’an 3607, courra les ventes comme un chien perdu pour acheter à prix d’or cet exemplaire devenu introuvable et dont il ne pourra se passer pour son grand travail historique du XIXe siècle. »

Ch. Leribault 

Félix Tournachon, dit Nadar (Paris, 1820-1910)
Panthéon Nadar
1858
Lithographie. H. 80 m ; l. 1,13 cm
Vente publique à Paris, hôtel Drouot, étude Piasa, le 30 avril 2009,
no 318, repr.
Don de la Société des Amis du musée Eugène Delacroix
Musée Delacroix (MD 2010-1)

English version

At the time a caricaturist, in 1851 Nadar decided to create four lithographic plates representing portraits of contemporary celebrities. In 1854 he produced the first plate, which represented writers and journalists. Few copies of the lithograph were sold, and the ruined Nadar turned instead to photography, which would make him famous. In 1858 the owner of the Figaro newspaper bought the rights to the stone plate, and asked Nadar to integrate the other famous people he had planned to represent in the plates but were not completed. Most notably, Nadar inserted the portraits of Rossini, Berlioz, and Delacroix.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet