Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>Five (5 Long Takes Dedicated to Yasujiro Ozu)

Films Five (5 Long Takes Dedicated to Yasujiro Ozu)

Cinéma

Lecture de poèmes d’Abbas Kiarostami par Jean-Claude Carrière, scénariste, écrivain et comédien.
Suivi de la projection de : Five (5 Long Takes Dedicated to Yasujiro Ozu) d'Abbas Kiarostami
 

Cinéaste, photographe, Abbas Kiarostami est également poète. Il a publié plusieurs ouvrages, dont, notamment, Avec le vent (Hamrāh bā bād), édité chez P.O.L. en 2002 et, en 2008, Un loup aux aguets  aux éditions de la Table Ronde. Abbas Kiarostami fait également souvent référence à la poésie persane classique dans ses films, citant certains poèmes comme dans Où est la maison de mon ami ?et Le vent nous emportera, ou filmant la représentation filmée d’une adaptation théâtrale d’un poème d’amour persan du XIIe siècle dans Shirin. Nombreux sont ceux qui ont souligné la proximité existant entre les poèmes, les photographies et les films de Kiarostami. Le cinéma doit être considéré comme la poésie, affirme Abbas Kiarostami. « Un poème ne raconte jamais une histoire, il donne une série d’images […] si le cinéma doit être considéré comme un art majeur il faut lui accorder cette possibilité de ne pas être compris […] son ambigüité, son mystère sont indispensables ».

L’auteur a effectué une sélection de ses poèmes et en a confié la lecture à Jean-Claude Carrière (acteur dans Copie conforme), qui a participé à leur traduction.

Suivi de la projection de :
Five (5 Long Takes Dedicated to Yasujiro Ozu) d'Abbas Kiarostami,
Iran-Japon-France, 2004, 74 min, coul.,sans dialogues.
L’œuvre, qui peut être considérée comme un film pouvant faire l’objet d’une projection en salle ou d’une installation, est constituée de cinq plans-séquences poétiques tournés en caméra numérique. Dédiés au cinéaste japonais Yasujiro Ozu, ces cinq plans peuvent être qualifiés de « haïku visuels », comme l’a souligné Jean-Michel Frodon. Le film révèle le lien profond reliant l’œuvre d’Abbas Kiarostami à la culture japonaise. Un lien que confirme encore son dernier film, Like someone in love, tourné au Japon.

Cycle(s) : Le Louvre invite Abbas Kiarostami
Evénement(s) : En lien avec l’ouverture des nouveaux espaces du département des arts de l’Islam

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarifs :
Tarif E : 6 euros, 5 euros (réduit), 4 ou 3 euros (solidarité et jeunes)

Réservations :
. Par téléphone : Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

. Sur place, à la caisse de l’auditorium, du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30, jusqu’à 19h30 les mercredis et vendredis, et jusqu’au début des séances les soirs de programmation.

Informations :
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Conditions des réductions tarifaires

Achetez votre billet