Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Missions et fonctionnement>Fonds de dotation

Fonds de dotation

Grâce à cet outil dédié au financement à long terme des missions fondamentales du musée du Louvre, particuliers et entreprises peuvent s'associer durablement à l’avenir du musée et contribuer ainsi à transmettre un patrimoine exceptionnel aux générations futures.

Retour à la liste

Le Fonds de dotation du Louvre invite chacun à s’associer au Louvre de manière pérenne pour assurer le développement de ses missions patrimoniales, éducatives et sociales.

Faire du Louvre un lieu de transmission, accessible à tous

Pour le Louvre, éduquer le regard du plus grand nombre est une mission fondamentale, tant l’éducation artistique est un puissant outil d’intégration citoyenne et de compréhension du monde. Cette mission d’éducation est rendue chaque jour plus exigeante par l’augmentation et la diversification des publics du musée.
Parmi les actions prioritaires qui peuvent être soutenues grâce au Fonds de dotation :
- L'accueil des visiteurs dans toute leur diversité, dans un contexte de haute fréquentation.
- Le développement de programmes d'éveil artistique et d’éducation du regard pour les jeunes et leurs familles.
- Les activités du Louvre « hors les murs », permettant d'aller à la rencontre de ceux qui ne peuvent pas se déplacer (prisons, hôpitaux).
- La conception de nouveaux parcours de sensibilisation pour des jeunes en insertion.

En 2015, le fonds Frédéric Jousset pour l'accès à la culture des personnes qui en sont éloignées, participera au financement d’actions de sensibilisation à l’art et au patrimoine (ateliers de pratique artistique, conférences, expositions temporaires de reproductions d’œuvres du Louvre…) pour les détenus de la Maison Centrale de Poissy.

Préserver et mettre en valeur les collections exceptionnelles du musée

Le Fonds de dotation du Louvre contribue à la mission fondamentale du musée qui vise à conserver, protéger, restaurer et présenter au public les oeuvres qui font du Louvre un musée vivant, nourri d’un dialogue permanent entre les époques et les civilisations.
Parmi les actions prioritaires qui peuvent être soutenues grâce au Fonds de dotation :
- L’enrichissement, la conservation, l’étude et la documentation des collections.
- La poursuite de la formation de jeunes apprentis aux métiers d’art.
- La rénovation des salles d’exposition, favorisant une meilleure visibilité et lisibilité des collections.
- La diffusion des œuvres en France et à l’étranger.
- Le partage des savoir-faire (formations, assistances à projets…) avec d’autres institutions partenaires à l’étranger.

En 2015, le fonds Elahé Omidyar Mir-Djalali consacré au rayonnement de la culture perse, financera notamment une bourse de recherche autour des objets en métaux du monde iranien, l’accueil au Louvre de 240 personnes n’ayant pas un accès facile à la culture ainsi que plusieurs projets d’études sur l’art perse.

Le fonds Sue Mengers dédié à la restauration des collections du musée, permettra quant à lui de soutenir la restauration de différentes oeuvres : une sculpture antique représentant un chien, provenant du site égyptien d’Assiout, ou encore un Saint Sébastien de l’atelier de l’artiste italien de la Renaissance, Luca della Robbia. 

En 2012, le fonds NTV - Nippon Television a été créé pour la rénovation des salles du musée du Louvre.

Valoriser le patrimoine architectural et paysager du musée du Louvre

Avec le soutien des mécènes du Fonds de dotation, le musée du Louvre mène d’importants projets d’aménagement qui participent à bâtir le Louvre de demain.
Parmi les actions prioritaires qui peuvent être soutenues grâce au Fonds de dotation :
- La rénovation et la valorisation du vaste ensemble patrimonial et domanial du Louvre, qui couvre huit siècles d’histoire au cœur de Paris. Le domaine du Louvre et des Tuileries est la principale emprise foncière de la capitale avec ses 360.000 m2 de surface de plancher et ses 37 hectares de cours et jardins. Le jardin des Tuileries, qui doit faire l’objet d’une ambitieuse rénovation, s’étend à lui seul sur 22 hectares.
- La valorisation du musée Eugène Delacroix, un atelier d’artiste rattaché au musée du Louvre depuis 2004.