Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Missions et fonctionnement>Fonds de dotation

Fonds de dotation

Grâce à cette structure dédiée au financement de projets stratégiques, chacun, particulier ou entreprise, peut s'associer durablement au devenir du musée, et contribuer ainsi à assurer la transmission d'un patrimoine d'exception aux générations futures.

Retour à la liste

Préserver et mettre en valeur les collections

Le Fonds de dotation du Louvre contribue à la préservation des collections du musée et à leur déploiement au sein de nouveaux espaces.

Le centre de réserve et de conservation des oeuvres

Afin de mettre les œuvres, qu'elles soient en réserve ou en cours de restauration, à l’abri en cas de crue de la Seine, le Louvre doit absolument se doter d'un centre de réserve et de conservation. Ce projet permettra de réunir sur un site les outils les plus modernes d’analyse et de restauration, ainsi que les techniciens et scientifiques qui travaillent sur les œuvres.

La rénovation de la cour du Sphinx et le redéploiement des collections d’antiquités grecques, étrusques et romaines

Le département des Antiquités Grecques, Etrusques et Romaines réunit une collection d’œuvres exceptionnelles illustrant l'activité artistique de l’ensemble du bassin méditerranéen entre le IVe millénaire av. J.-C. et le  VIe siècle de notre ère.  

Le projet « Grand Louvre » a permis le réaménagement de l’essentiel des collections grecques avec l’ouverture en 1997 de la Galerie de la Grèce préclassique. La fin du parcours de ces collections, autour de la Vénus de Milo, s’est achevée en 2010. Pour compléter les travaux déjà accomplis, il reste aujourd’hui à mettre en œuvre le redéploiement des collections étrusques et romaines.

Le projet a pour ambition de rendre aux visiteurs la Cour du Sphinx actuellement fermée au public, joyaux architectural du musée avec sa magnifique façade dessinée par Le Vau, et de proposer un parcours de visite chronologique plus cohérent, offrant ainsi aux visiteurs une perspective nouvelle sur les œuvres.

 La cour du Sphinx et les espaces qui l’entourent, accueilleront les antiquités romaines, dans la continuité des collections présentées dans la salle du Manège et la Galerie Daru. A l'étage, les collections étrusques occuperont la salle des Sept Cheminées.

Ce projet muséographique, assorti d’un important programme de restaurations, permettra également d’exposer des œuvres actuellement déposées en réserves.

Transmettre le patrimoine universel du musée

Le Fonds de dotation du Louvre finance les projets qui font du Louvre un lieu accessible à tous, nourri d’un dialogue permanent entre les époques, les civilisations et les publics les plus divers.

Améliorer l’accueil et l’information des visiteurs : le projet «  Pyramide »
Le Louvre est aujourd’hui le musée le plus visité du monde. Les infrastructures d’accueil, initialement prévues pour 4,5 millions de visiteurs par an, ne sont plus adaptées aux 10 millions de personnes qui visitent désormais le musée chaque année.

Le projet « Pyramide » prévoit une rénovation en profondeur des espaces d'accueil afin d’optimiser les capacités du musée, et d’améliorer l’accueil du public. L’installation de stations d’accueil et de bornes interactives tout au long du parcours permettra de toucher des visiteurs d’âges et d’horizons plus variés, utilisant pour ce faire des technologies parmi les plus novatrices, en complément des supports traditionnels.

A l’horizon 2016, la réalisation de ce projet permettra d’accueillir jusqu’à 12 millions de personnes par an au musée, tout en garantissant aux visiteurs un parcours mieux adapté à leurs attentes et une compréhension plus fine des espaces muséographiques.

Offrir une médiation adaptée à chacun
Pour le Louvre, éduquer le regard du grand public est une mission fondamentale, tant l’éducation artistique est devenue un puissant outil d’intégration citoyenne et de compréhension du monde.

Le musée, dont la mission sociale et éducative est rendue chaque jour plus exigeante par l’augmentation et la diversification de ses publics, développe une programmation novatrice en matière de médiation culturelle.

Valoriser le domaine patrimonial

La Rénovation du jardin des Tuileries
Le Jardin des Tuileries, dessiné par André Le Nôtre sous le règne de Louis XIV, est rattaché au domaine du Louvre depuis 2005. Ce jardin royal à la française, le plus vaste et le plus ancien jardin public de Paris, parcouru par quatorze millions de promeneurs chaque année, nécessite un important programme de rénovation.

Les travaux conjugueront des réflexions patrimoniales, végétales et structurelles sur le jardin, destinées à lui rendre toute sa splendeur d’origine, et en faire un véritable lieu de vie, de partage et de convivialité ouvert à tous les publics.