Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>Hall Napoléon, salle audiovisuelle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Projection toutes les heures à partir de 10h ; excepté samedi et dimanche, toutes les deux heures. Dernière séance à 20h le mercredi, à 18h le vendredi et à 17h les lundi, jeudi, et à 16h les samedi et dimanche.

 

Mercredis 1er, 15 et 29 septembre, 13 et 27 octobre 2010
Au Royaume de Méroé : Mouweis, une ville sous le sable
Archéologie et civilisation, 2010, 52 min, réal. : Stan Neumann, en collaboration avec Catherine Adda.

Une équipe d’archéologues français du musée du Louvre découvre au Soudan les vestiges d’une cité royale égypto-africaine, ensevelie sous le sable. Il y a deux mille ans se trouvait ici l’une des villes du royaume de Méroé, un royaume nubien fortement influencé par l’Égypte, mais en même temps totalement enraciné en Afrique. Une découverte qui témoigne d’une civilisation beaucoup plus urbaine que ce que l’on pensait jusque-là.

Mercredis 8 et 22 septembre, 6 et 20 octobre
Napoléon, David le sacre de l’image
Des artistes et des oeuvres, 2004, 52 min, réal. : Patrick Jean.

Décembre 1804. Bonaparte sacré empereur sous le nom de Napoléon commande à David, le peintre le plus important de l’époque, quatre toiles gigantesques pour glorifier l’événement. Le peintre n’en réalise que deux, la première restera la plus célèbre. Le film montre comment art et propagande se sont associés pour se mettre au service du pouvoir et de la légende d’un homme.

Jeudis 2, 16 et 30 septembre, 14 et 28 octobre
Watteau
Série : La Vie cachée des oeuvres, 2010, 43 min, réal. : Juliette Garcias et Stan Neumann.

Dans cet épisode consacré à Antoine Watteau, Juliette Garcias et Stan Neumann nous invitent à partager les questionnements des scientifiques autour de deux oeuvres majeures, le Pierrot et L’Embarquement à Cythère, sans oublier de magnifiques petits tableaux comme Les Deux Cousines.

Jeudis 9 et 23 septembre, 7 et 21 octobre 2010
Paris, 1824
Série : Les Foyers de création, 2003, 52 min, réal. : Jacques Deschamps.

La France du début du XIXe siècle est marquée par de nombreux bouleversements politiques qui s’accompagnent de changements dans tous les domaines de la société. Le romantisme explose au Salon de 1824 avec Eugène Delacroix : cette nouvelle sensibilité esthétique (picturale mais aussi littéraire et musicale) met en exergue les polémiques entre les valeurs traditionnelles et modernes.

Vendredis 3 et 17 septembre, 1er, 15 et 29 octobre
Rembrandt
Série : La Vie cachée des oeuvres, 2009, 43 min, réal. : Stan Neumann.

Rembrandt a-t-il peint Le Boeuf écorché pour répondre à la commande d’une enseigne de boucher ? Tel tableau est-il une « copie », une reproduction mécanique d’un original du
maître fait à son époque ? Une oeuvre de son atelier ou uniquement de sa main ? C’est ainsi que le spectateur découvre l’actualité de la recherche, en observant scientifiques, historiens d’art et experts internationaux qui s’interrogent à partir des études techniques les plus récentes menées par le Laboratoire des musées de France.

Vendredis 10 et 24 septembre, 8 et 22 octobre 2010
Les Belles Endormies
Série : Les Scénarios de l’art, 2001, 26 min, réal. : Alain Bergala.

Les belles endormies en peinture et en sculpture, héroïnes érotiques, s’abandonnent aux désirs de voir du peintre et du spectateur. Sans le vouloir, elles se dévoilent corps et âme sur l’espace figuratif de la toile, laissant alors libre cours au rêveur et à son rêve.

La Fenêtre
2002, 26 min, réal. : Alain Bergala.

« Les fenêtres m’ont toujours intéressé car elles sont un passage entre l’intérieur et l’extérieur » Matisse).
Le film invite à l’exploration de ce passage entre « l’intérieur » et « l’extérieur » que constitue le motif de la fenêtre en peinture, de la Renaissance italienne à nos jours.

Samedis 4 et 18 septembre, 2, 16 et 30 octobre 2010
Dimanches 5 et 19 septembre, 3, 17 et 31 octobre
Les Chevaux du Louvre
Des artistes et des oeuvres, 2004, 52 min, réal. : Jean-Luc Guntz.

La rencontre de l’homme et du cheval : cinq mille ans d’une complicité, dont les artistes ont toujours voulu témoigner. Deux étalons Akhal-Téké, dirigés par le célèbre écuyer Alexis Grüss dans la cour Carrée du palais du Louvre, incarnent ce lien.

La Bataille de la pyramide
Du palais au musée, 1999, 52 min, réal. : Frédéric Compain.

Voici l’histoire rétrospective de la naissance de la pyramide du Louvre. Ce film prend comme guide les carnets de notes de l’architecte Yann Weymouth, le plus proche collaborateur de Pei, l’architecte du Grand Louvre. Artisans ou conservateurs, chefs de chantier ou hommes politiques, ils disent ce que fut leur vérité sur la conception et l’élaboration tumultueuse de la pyramide.

Samedis 11 et 25 septembre, 9 et 23 octobre 2010
Dimanches 12 et 26 septembre, 10 et 24 octobre
La Ville Louvre
Du palais au musée, 1989, 82 min, réal. : Nicolas Philibert.

Il fait encore nuit, une lampe torche se promène sur les toiles, les sculptures, révèle des détails, soutient quelques regards. À quoi ressemble le Louvre quand le public n’y est pas ? Pour la première fois, un grand musée révèle ses coulisses au cinéma : on accroche des tableaux, on réorganise des salles, les oeuvres sont déplacées…

Lundis 6 et 20 septembre, 4 et 18 octobre 2010
Les Chevaux de Marly : la victoire sur l’instant
Série : Sculptures, 1994, 26 min, réal. : Martin Fraudreau.

Les sculptures de Coysevox et Coustou sont célèbres autant pour leur valeur artistique que pour leur histoire, qui les fit se retrouver successivement en trois lieux prestigieux :
la résidence royale de Marly, la place de la Concorde et le musée du Louvre.

La Vénus de Milo ou l’invention d’un mythe
1993, 26 min, réal. : Martin Fraudreau.

À sa découverte en 1820, la Vénus de Milo fut immédiatement considérée comme un modèle de beauté.

Lundis 13 et 27 septembre, 11 et 25 octobre 2010
Impression, musée d’Alger
Points de vue sur l’art, 2003, 52 min, réal. : Patrice Chagnard.

Une promenade dans le musée national des Beaux-Arts d’Alger situé au milieu d’une verdure luxuriante. Cependant, Patrice Chagnard s’intéresse d’abord aux regards, ceux des portraits peints ou des visiteurs. Autour de quelques toiles, il recueille les impressions d’enfants et d’adultes, qui parlent de ce qu’ils ont sous les yeux.

 

Informations pratiques

Lieu


Hall Napoléon, salle audiovisuelle, sous la pyramide

Entrée libre


(Programme détaillé au format pdf disponible en bas de cette page)