Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La recherche scientifique>Jean-François de Troy, Le Déjeuner d’huîtres (esquisse)

Jean-François de Troy, Le Déjeuner d’huîtres (esquisse)

Léguée par Mme Bourrut Lacouture, cette esquisse joliment brossée et conservée sur sa toile et son châssis d’origine permet d’évoquer le Déjeuner d’huîtres de Jean-François de Troy, l’un des plus beaux tableaux français du xviiie siècle. C’est également une invitation à se pencher sur les pratiques gastronomiques et leur représentation, qui était de mode dans les résidences royales à la fin des années 1730, signe d’un renouveau de l’iconographie monarchique.
Signée et datée 1735 dans la bande sombre qui délimite le contour chantourné de la composition future, l’esquisse porte au revers l’inscription « Bon à exécuter » apposée par la Direction des Bâtiments du roi, commanditaire du tableau.
Avec pour pendant le Déjeuner de jambon de Nicolas Lancret, ce tableau était destiné à orner la salle à manger des Petits Appartements de Louis XV à Versailles, l’un des premiers exemples d’une pièce spécialement réservée à cet usage, bâtie en 1735. Les deux tableaux prenaient place dans des boiseries peintes en vernis vert clair. L’usage de cette salle à manger fut de courte durée puisqu’elle fut déplacée en 1738. Un doute subsiste sur la localisation exacte des tableaux de Déjeuner après cette date. En 1784, leur existence est attestée au magasin de la Surintendance. Saisis à la Révolution, accordés en 1817 au duc d’Orléans, futur roi Louis-Philippe, les deux tableaux seront achetés par son fils le duc d’Aumale, ce qui explique leur présence actuelle au château de Chantilly.
L’esquisse restitue quelque peu l’ambiance festive qui devait régner dans les Petits Appartements lorsque Louis XV faisait bombance avec quelques-uns de ses compagnons de chasse. On retrouve là l’incomparable maîtrise avec laquelle De Troy, créateur à succès de « T ableaux de mode », décrivit les moeurs aristocratiques de son temps.
Le petit tableau provient de la collection d’Antoine Dubois, architecte de Napoléon III, parent du peintre Victor Schnetz et propriétaire depuis 1853 du château de Bity à Sarran (Corrèze). Par héritages successifs, il était parvenu à Mme Henri Bourrut Lacouture, qui le légua au Louvre par testament le 31 janvier 2001 en fidélité à son lointain parent. Ancienne présidente de l’Association de l’aide aux familles, elle habitait depuis 1945 à Clermont-Ferrand, où elle décéda en 2003.

Jean-François de Troy (Paris, 1679 – Rome, 1752)
Le Déjeuner d’huîtres (esquisse)
Huile sur toile. H. 58,2 cm ; l. 38,9 cm
La composition s’inscrit dans un chantournement correspondant au tableau définitif
Signé en bas à droite : « DE TROY / 1735 »
Inscription ancienne au revers de la toile : « Bon à exécuter »
Legs de Mme Henri Bourrut Lacouture
Département des Peintures (R.F. 2011-51)

M.-C. Sahut

 

English version

This sketch, which was executed for the decorative scheme of the dining room in Louis XV’s Petits Appartements at Versailles (held in the Musée Condé, Chantilly) and was bequeathed to the Louvre by Mme Bourrut-Lacouture, evokes the period’s aristocratic manners. Signed and dated, the painting is still on the original canvas and stretcher and bears the old inscription “Bon à executer” (Approved for execution) on the back, written by the Direction des Bâtiments du Roi, which commissioned the work.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet