Go to content Go to navigation Go to search Change language

ホーム>Les « routes du lustre »

Les « routes du lustre » Projet suivi par Delphine Miroudot et Claire Déléry

Depuis fin 2005, le DAI collabore avec le C2RMF (Centre de recherche et de restauration des musées de France) sur un projet consacré à la technique du lustre métallique, qui tient une place exceptionnelle (...)

Depuis fin 2005, le DAI collabore avec le C2RMF (Centre de recherche et de restauration des musées de France) sur un projet consacré à la technique du lustre métallique, qui tient une place exceptionnelle dans l’histoire de la céramique. Cette technique novatrice consiste à peindre un décor sur un support glaçuré au moyen d’oxydes de cuivre et d’argent ; celui-ci a la propriété optique de présenter sous un certain angle des reflets métalliques d’une forte intensité lumineuse.
     Outre l’étude du procédé technique et de son évolution, les recherches visent à caractériser des centres de production afin de tenter d’appréhender la transmission technologique de la Mésopotamie du ixe siècle à l’Espagne et à l’Iran du xviie siècle. Le matériel analysé provient des collections du DAI, du musée national du Moyen Âge, mais aussi du musée national de Céramique de Sèvres. Pour répondre à la problématique de la diffusion technologique, les pièces analysées doivent afficher une provenance sûre : c’est pourquoi une partie du corpus du DAI et du musée national de Céramique choisi est issue des fouilles françaises de Suse. Pour poursuivre ces investigations, le British Museum et le musée d’Art islamique de Berlin ont rejoint le projet en 2009, avec un ensemble de tessons provenant de Samarra (Irak), Fustat (Égypte), Siraf (port médiéval du sud de l’Iran).
     Les premiers résultats ont été diffusés dans différents articles, dont ceux du catalogue de l’exposition « Reflets d’or », qui s’est tenue au musée national du Moyen Âge en 2008. L’analyse des données permettant de reconstituer les « routes du lustre » est en cours sous la direction d’Anne Bouquillon au C2RMF ; les résultats confirment la virtuosité technique des artisans du monde islamique. Ainsi a-t-on pu constater, pour les productions du ixe siècle, la coexistence sur une même pièce de glaçures de composition différente (alcalines et alcalino-plombifères).

D. Miroudot

English version

     A programme of research devoted to lustre technique on pottery is being coordinated with the Department of Islamic Art (DIA). The programme’s aim is to gain a better understanding of the techniques involved and their transmission from Mesopotamia in the ninth century to medieval Spain and Iran in the seventeenth century. Analyses are being conducted at the C2RMF (Centre for Research and Restoration of the Museums of France). The pieces under study originate from the collection in the Louvre, the Musée National du Moyen Age (National Museum of the Middle Ages), the Musée National de la Céramique de Sèvres (Sèvres National Ceramics Museum), the British Museum, and the Museum of Islamic Art in Berlin.

来館情報

ルーヴル美術館 パリ フランス
地下鉄:1番線または7番線、Palais-Royal Musée du Louvre 駅
 
開館時間
月・木・土・日:9時-18時
水・金:9時-21時45分(夜間開館)

休館日:毎週火曜日、1月1日、5月1日、12月25日
 
 

チケットを購入する