Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Musique>A la découverte de l'Opéra de Paris

Remerciements :
Opéra de Paris

Musique à l'écran CP, CE, CM, 6ème, ULIS
Une séance pour entrer dans l'univers musical en s'appuyant sur l'impact visuel du grand écran à travers films d'animation, cinéma de fiction, archives de musique filmée et mini-concert live.

En liaison avec le cycle d'opéras filmés " Une saison à... l'opéra de Paris ", du 10 octobre 2011 au 3 juin 2011, nous proposons de partir à la découverte des grands chefs d'œuvre lyriques grâce aux plus beaux films d'opéras tournés dans les murs de l'opéra de Paris : des scènes de batailles avec le déroute de l'armée de Napoléon lors du passage de la Neva dans " Guerre et Paix " de Prokofiev, la féérie de " L'enfant et les sortilèges " de Ravel, " L'Enlèvement au sérail " pour découvrir la gaité mozartienne, le loufoque et le rire avec l'air des métamorphoses dans " Platée " ou " L'air des bijoux " de Marguerite dans Faust (popularisé par la célèbre Castafiore de Tintin !).

Ce voyage à travers les tubes de l'opéra sera entrecoupé d'airs célèbres interprétés par des chanteurs de l'Atelier Lyrique :
Andreea SOARE, soprano
Chenxing YUAN, soprano
Michał PARTYKA, baryton
Florian SEMPEY, baryton
Françoise FERRAND, piano

Andreea SOARE, soprano
Née en 1985 en Roumanie, elle étudie le violon, le piano, la guitare à Ramnicu-Vâlcea. 
En 2004, elle entre au CNR de Strasbourg dans la classe de Marie-Madeleine Koebelé. Elle obtient parallèlement une licence de musicologie à l’Université Marc Bloch de Strasbourg. En 2008, elle entre au CNSMDP dans la classe de chant d’Isabelle Guillaud où elle obtient son diplôme de chant. Elle y reçoit aussi l’enseignement de Susan Manoff, Olivier Reboul, Vincent Vittoz, Claude Lavoix, Anne Le Bozec, Keneth Weiss...
Elle participe aux master classes dirigées par Marc Minkowski, Elene Golgevit, Jean-Philippe Lafont, Léontina Vaduva...
En 2011, elle est lauréate du concours international de chant de Clermont-Ferrand. La même année elle interprète, avec le CNSMDP, les rôles de la Première Dame (La Flûte enchantée).
Dans le cadre de l’Académie Européenne de Musique Mozart /Haendel du Festival d’Aix-en-Provence 2011, elle travaille des airs et scènes d’opéras de Mozart comme Donna Elvira (Don Giovanni), Fiordiligi (Così fan tutte), La Première Dame (La Flûte enchantée), La Comtesse (Les Noces de Figaro), le rôle-titre d’Alcina. Elle est lauréate du prix décerné par « Les Amis du Festival d’Aix-en-Provence 2011 » et du Prix HSBC qui lui permet de participer à une série de concerts en France et à l’étranger.
Elle est finaliste du concours international de chant du Centre Français de Promotion Lyrique 2011.
En octobre 2011 elle entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris.
Elle fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans La Cerisaie de Philippe Fénelon (Une jeune fille, janvier 2012).
 
Chenxing YUAN, soprano
Née en Chine, elle commence sa formation musicale et vocale à l’Institut d’Art de Nanjing où elle obtient son diplôme de chant. Elle poursuit ses études à Paris et obtient en 2009 le Diplôme d’Etudes Musicales au CNR de Paris (classe de Michèle Command) et le Diplôme Supérieur de Concertiste en 2011 à l’Ecole Normale de Musique (classes d’Edith Selig et de Mireille Alcantara). En Chine, elle chante au Grand-Théâtre de Shangaï (Otello, Tosca, La Damnation de Faust) et au Centre Culturel de Guangzhou (La Traviata). Elle interprète en doublure Micaela (Carmen) au Théâtre Poly de Beijing et Leila (Les Pêcheurs de perles) au Grand Théâtre de Shangaï. Elle chante La Neuvième Symphonie de Beethoven et Carmina Burana. En France, elle participe en 2009 aux master classes dirigées par Jose Cura à l’Opéra de Nancy et au concert final avec l’Orchestre de l’Opéra de Nancy.
En octobre 2010 elle entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris avec lequel elle chante Mrs Fiorentino (Songs from Street Scene de Kurt Weill) et Eurydice (Orphée et Eurydice de Gluck). Elle se produit aussi en concert au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra national de Paris, à la Villa Médicis à Rome et à l’institut Français de Londres.
Elle fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Le Triptyque (Suor Angelica, Une Novice en octobre 2010).
En septembre 2011, elle remporte le Deuxième Prix et le Prix du Public du Concours International de chant lyrique de Canari en Corse.

Michał PARTYKA, baryton
Né à Szczecin en Pologne, Michał Partyka se perfectionne à l’Académie Ignacy Jan Paderewski à Poznań avec Jerzy Mechliński. Il chante les rôles d’Eugène Onéguine,  Malatesta (Don Pasquale), Le Comte (Les Noces de Figaro). En 2009, il reçoit le Second Prix du « Ada Sari International Competition » à Nowy Sącz. Lors du Concours Francisco Viñas 2009, il obtient une bourse de « l’Accademia Musicale Chigiana » à Sienne pour suivre un programme de perfectionnement.  
En 2009, il enregistre avec le « Szczecin Castle Opera » Flis et Verbum Nobile de Stanislaw Moniuszko sous la direction de Warcislaw Kunc.  
En octobre 2009, il entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris avec lequel il chante Le Chevalier (Mirandolina de Martinů), Henry Davis (Songs from Street Scene de Kurt Weill). Il se produit en concert à la Villa Médicis à Rome, à Londres et au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra national de Paris. Il interprète les mélodies Don Quichotte à Dulcinée (Ravel) à la Maison de la Musique de Nanterre et au Théâtre Impérial de Compiègne.
En avril 2010, il chante le rôle de Kouliguine au Théâtre Wielki de Varsovie.
A l’Opéra national de Paris : Les Madrigaux de Philippe Fénelon, Un Député flamand (Don Carlo, février 2009), Kouliguine (Katia Kabanova, mars 2011).  En septembre 2011 à Varsovie, il participe  au concert d’inauguration de la saison 2011-2012 de l’Orchestre de la Radio polonaise, sous la direction de Lukasz Borowicz.
Projets 2012-2013 : à l’Opéra national de Paris, Schlemil (Les Contes d’Hoffman) et Sciarrone (Tosca).
 

Florian SEMPEY, baryton
Né en 1988 près de Bordeaux, Florian Sempey entre en 2004 au Conservatoire de Libourne dans la classe de Françoise Detchenique tout en continuant le piano avec Alain Perez. Il obtient son diplôme de fin de cycle et la place de finaliste au concours de chant des Amis du Grand Théâtre de Bordeaux. Après des études de musicologie, il entre en 2007 au CNR de Bordeaux dans la classe de Maryse Castets et  obtient son Diplôme d’Etudes Musicales avec mention très bien. En 2009, il remporte le premier prix Opéra ainsi que le prix du public du concours de chant des Amis du Grand Théâtre de Bordeaux. Il est finaliste du concours de L’Opéra de Marseille présidé par Rolando Villazón.
En 2010 à l’Opéra National de Bordeaux, il chante Papageno (La Flûte enchantée) et Morales (Carmen).
En octobre 2010, il entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris avec lequel il chante Mr Easter/Mr Jones (Songs from Street Scene de Kurt Weill), Ramiro (L’Heure espagnole) à la Maison de la Musique de Nanterre et au Théâtre Impérial de Compiègne. Il se produit en concert au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra national de Paris.
Entre juillet et octobre 2011, il chante le rôle de Julien de Médicis (Pierre de Médicis de Jozef Poniatowsky) au Philarmonic Konzert Hall de Cracovie, puis, à l’Opéra National de Bordeaux, il interprète  Yamadori (Madame Butterfly) et se produit en concert dans Carmina Burana
Il fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Rigoletto (Marullo, janvier 2012).
Projets 2012-2013 : Figaro (Le Barbier de Séville), Papageno (La Flûte enchantée) à l’Opéra National de Bordeaux.

L’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris
L’Opéra national de Paris propose un programme pour donner à des jeunes chanteurs et à des pianistes-chefs de chant en début de carrière les meilleurs atouts pour réussir dans la vie professionnelle. Préparer ces jeunes artistes aux conditions nouvelles de leur futur métier est la mission première de l’Atelier Lyrique. Le but est de former des personnalités capables de défendre la force des œuvres et de transmettre leur modernité à un public d’aujourd’hui. C’est pourquoi toutes les disciplines liées à l’art de la scène font partie de la formation. La profession d’artiste lyrique exige aujourd’hui, non seulement une maîtrise du chant, mais aussi un  engagement total dans une équipe au service d’un projet musical et théâtral. Il est en effet important, qu’avant d’entrer dans la vie professionnelle, ces jeunes artistes recrutés en fonction d’un talent révélé au cours d’auditions préliminaires, puissent, pendant deux ans, approfondir leurs connaissances, être capables de réfléchir sur une partition, acquérir le sens de la rigueur musicale, comprendre enfin les enjeux dramaturgiques d’une œuvre. Des spécialistes reconnus (professeurs, interprètes, dramaturges, chefs de chant, chefs d’orchestre, metteurs en scène, comédiens, agents artistiques, directeurs de théâtre) sont invités à transmettre leur savoir à ces jeunes artistes à l’occasion de projets lyriques qui associent interprétation musicale, travail avec orchestre et arts de la scène. La mission de l’Atelier Lyrique est de mettre en œuvre ce programme d’insertion professionnelle et d’accompagner les premiers pas sur scène de ces jeunes artistes qui, demain, prendront avec assurance et talent la relève de leurs aînés.
Christian Schirm
Directeur de l’Atelier Lyrique

 


 

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou créez votre compte Mon Louvre pour poster des commentaires.
Connexion | S’inscrire

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre

Accès :
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Informations :
+ 33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Réservations :
Au + 33 (0)1 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
Groupes scolaires et centres de loisirs : + 33 (0)1 40 20 50 01
Groupes adultes (associations, comités d’entreprise…) : + 33 (0)1 40 20 54 55.

A la caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30.

Tarifs
Tarif E : 6 euros, 5 euros (réduit), 4 ou 3 euros (« solidarité » et « jeunes »)