Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>La peinture de genre américaine : communication et transmission

Remerciements :
Les programmes de l'auditorium sont soutenus par la Terra Foundation for American Art

par Leo Mazow, University of Arkansas

Dans les années 1980, une campagne de publicité américaine vantait l'utilisation du téléphone longue distance par le slogan “reach out and touch someone”. Jeu de mots sur le fait de toucher physiquement et de toucher sentimentalement, ce slogan suggérait que le réseau de câbles transcontinentaux permettait aux usagers d'abolir les distances et de rapprocher ceux qui étaient en fait très éloignés. Les voies ferrées, hôtels, réseaux hydrographiques, télégraphes et journaux que l'on rencontre souvent dans l'art américain ont constitué longtemps et pareillement dans l'histoire des promesses de communication et de transmission. En explorant les thèmes des transports et des communications dans la peinture de genre américaine du XIXe et du début du XXe siècle, cette conférence suggère que les idées de connexion et de lien — ainsi que la distance et le détachement — apparaissent de façon récurrente comme des réponses visuelles à un monde en pleine évolution du fait de l'industrialisation, de l'urbanisation et de l'immigration. Une attention toute particulière sera aussi portée au thème de la parole et de l’écoute comme moyens de communication et de transmission. Cette démonstation s’appuiera sur les œuvres de plusieurs artistes reconnus, dont Richard Caton Woodville, George Caleb Bingham, Lilly Martin Spencer, Winslow Homer, Childe Hassam, William Glackens et Thomas Hart Benton.

Biographie

Leo G. Mazow est professeur d'histoire de l'art américaine à l'University of Arkansas (Fayetteville) depuis l'automne 2010. Auparavant, il a été pendant huit ans conservateur de l'art américain au Palmer Museum of Art de la Penn State University. Parmi les expositions qu'il y a organisées avec publications figurent : Picturing the Banjo (2005), Shallow Creek: Thomas Hart Benton and American Waterways (2007) et Taxing Visions: Financial Episodes in Late Nineteenth-Century American Art (2011). Leo Mazow a publié des articles sur le régionalisme, le New York Dada et la peinture de paysages dans Art Bulletin, American Art et Winterthur Portfolio. Son livre, Thomas Hart Benton and the American Sound, publié en 2012 par les Penn State University Press, a bénéficié d'un soutien du Smithsonian American Art Museum et de la Wyeth Foundation for American Art Publication. Il travaille actuellement à un ouvrage intitulé Hopper’s Hotels: Edward Hopper and the Promise of American Mobility.

 

Cycle(s) : L'image-récit. L'art américain XVIIIe - XXe siècle

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarif E : 6 euros, 5 euros (réduit), 4 ou 3 euros (solidarité et jeunes)
Gratuit avec la CLJ (Carte Louvre Jeunes) et pour les étudiants en art, dans la limite d’un quota de places garanties.
Retrait des billets une heure avant aux caisses de l’auditorium.

Réservations :
. Par téléphone : Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
. Sur place, à la caisse de l’auditorium, du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30, jusqu’à 19h30 les mercredis et vendredis, et jusqu’au début des séances les soirs de programmation.

Informations :
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Conditions des réductions tarifaires