Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Le courant néerlandais dans la peinture en France au 15e siècle

Conférences et colloques Le courant néerlandais dans la peinture en France au 15e siècle

Conférence

par Frédéric Elsig, université de Genève

Le courant néerlandais est permanent et occupe une place d'honneur dans la peinture produite en France. Au 15e siècle, il peut être appréhendé en trois périodes. La première, sous Charles VI, se caractérise par les expressions les plus abouties du gothique international et par l'interaction entre la cour et la ville, entre des foyers tels que Dijon (Jean Malouel) ou Bourges (les frères Limbourg) et la plaque-tournante parisienne (le Maître de Boucicaut). La deuxième, sous Charles VII et Louis XI, se définit par la diffusion et l'assimilation sélective de l'ars nova (Jan van Eyck, Robert Campin) à travers deux réseaux qui s'entrecroisent : l'un diplomatique (Conrad de Vulcop et Jacob de Litemont à la cour de Charles VII ; Barthélemy d'Eyck à la cour du roi René) ; l'autre économique (André d'Ypres à Paris). La troisième, sous Charles VIII et Louis XII, se caractérise par la standardisation du "modèle bourguignon" et par une réaction qui se traduit par de nouvelles solutions (Hugo van der Goes), adoptées par des peintres attachés à la cour (Jean Hey à Moulins) ou à la ville (Gauthier de Campes à Paris).

Professeur à l'Université de Genève, Frédéric Elsig est spécialisé dans la peinture des 15e et 16e siècles. Il est notamment l'auteur de La peinture en France au XVe siècle (Milan, 2004) et de La peinture dans le duché de Savoie à la fin du Moyen Âge (Milan, 2016). Depuis 2010, il dirige le programme Peindre en France à la Renaissance, qui a déjà généré la publication de cinq volumes : les deux premiers (2011 et 2012) sur le cadre méthodologique ; les suivants sur des foyers artistiques tels que Lyon (2014), Troyes (2015) et Dijon (2016). Il prépare actuellement une monographie sur le peintre Grégoire Guérard, actif en Champagne et en Bourgogne entre 1512 et 1538.

Cycle(s) : François Ier « côté Nord »
Evénement(s) : En lien avec l'exposition « François Ier et l'art des Pays-Bas »

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarif D : 8 euros, 6 euros (réduit) ou 4 euros (solidarité et jeunes)
Gratuit avec la carte "Amis du Louvre Jeune" dans la limite d’un quota de places garanties.
Gratuit pour les étudiants en art, histoire de l’art et architecture
Retrait des billets une heure avant aux caisses de l’auditorium.

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Fermeture du 29 juin au 30 août inclus.

Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Sur internet
www.fnac.com

Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la Pyramide, le passage Richelieu (de 9h à 17h30,jusqu’à 18h les mercredis et vendredis), ou les galeries du Carrousel.
Parc de stationnement du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Acheter une place