Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Le primat du dessin à la Renaissance

En partenariat avec :

par Jacqueline Lichtenstein, professeur d’esthétique et de philosophie de l’art à l’université Paris-Sorbonne.

Dans son Introduction aux Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes (1568), Giorgio Vasari affirme d’emblée que le dessin (disegno) procède de l’intellect, et qu’il est le « père de nos trois arts ». Après nous être arrêté sur la double signification, trop souvent oubliée, du mot disegno (contour et intention), nous analyserons les enjeux théoriques, artistiques et sociaux de cette nouvelle conception du dessin qui fait de celui-ci l’expression d’une idée, c’est-à-dire le résultat d’un acte intellectuel et non seulement manuel.

Cycle(s) : Jacqueline Lichtenstein. La pratique et la théorie du dessin : XVe-XIXe siècle
Evénement(s) : Initiez-vous à l'histoire des arts, saison 2013-2014

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre

Vidéos

VIDEO

Découvrez la captation en vidéo de cette manifestation

Voir la vidéo


Documents liés

Programme détaillé du cycle : " Jacqueline Lichtenstein : La pratique et la théorie du dessin (XVe-XIXe siècle) "

(pdf, 1.8 Mo)

Téléchargement