Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Les Belles Heures de Jean Duc de Berry

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Intervenant : Hélène Grollemund, département des Arts Graphiques du musée du Louvre

Commande du duc de Berry aux frères de Limbourg, les Belles Heures comptent parmi les manuscrits les plus remarquables du début du XVe siècle. Les inventaires du duc les décrivent comme de « Belles Heures, très bien et richement historiées ;[…] lesquelles Heures Monseigneur a fait faire par ses ouvriers ». Ces ouvriers, les trois frères Hermann, Jean et Paul de Limbourg sont issus d’une famille d’artistes et d’artisans de Gueldre et neveux de Jean Malouel, peintre de Philippe le Hardi. Après une brève formation à Paris auprès d’un orfèvre, ils entrent au service du duc de Bourgogne pour enluminer une Bible moralisée, puis, de la mort du duc en 1404 jusqu’en 1416, au service de son frère, le duc de Berry. Ils contribuent alors à enluminer tout ou partie de plusieurs de ses livres d’heures, parmi lesquels les Très Belles Heures de Notre-Dame, les Belles Heures et les Très Riches Heures.
Seul livre de la série que les Limbourg achèveront dans sa totalité entre 1405 et 1408/1409, les Belles Heures du duc de Berry se différencient des autres ouvrages de ce type par l’ajout de sept cycles dédiés à des saints, que le commanditaire a souhaité honorer particulièrement.
Pour chacun de ces « livres illustrés », la narration se déroule de façon cohérente sur plusieurs enluminures en pleine page, où les artistes ont pu développer leur perception de l’espace, les relations entre
les personnages, l’observation de la nature et des effets de lumière. Héritiers des artistes de la cour – par exemple le Maître du Parement de Narbonne – , les Limbourg ont non seulement participéau renouveau de l’enluminure parisienne du début du XVe siècle, mais aussi marqué le paysage pictural français tout au long du XVe siècle.

Note biographique
 

Diplômée de Paris IV et de l’École du Louvre, Hélène Grollemund est chargée d’exposition au département des Arts graphiques depuis 2006. À ce titre, elle a contribué à plusieurs expositions présentées au musée du Louvre : « Rembrandt dessinateur » (2006), « Renaissance et maniérisme aux Pays-Bas » (2008), « Maîtres du dessin européen du XVIe au XIXe siècle » (2009-2010), « Papier à l’oeuvre » (2011). Avec Pascal Torres,
elle est commissaire de la présente exposition.
Spécialiste du dessin des écoles du Nord, elle travaille plus particulièrement sur le fonds allemand du département.
 

 

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarifs :
Tarif E : 6 euros, 5 euros (réduit), 4 ou 3 euros (solidarité et jeunes)

Réservations :
. Par téléphone : Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
. Sur place, à la caisse de l’auditorium, du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30, jusqu’à 19h30 les mercredis et vendredis, et jusqu’au début des séances les soirs de programmation.

Informations :
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Conditions des réductions tarifaires