Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Les dépôts du Louvre au Musée national de la céramique à Sèvres...

Les dépôts du Louvre au Musée national de la céramique à Sèvres : de la reconstitution de l’histoire des envois au récolement des oeuvres

Projet suivi par Anne-Laure Goisnard et Caroline Tsagouris

Le récolement du Louvre dans les musées nationaux est l’occasion de clarifier l’histoire des collections nationales. Le récolement effectué en 2011 par l’ensemble des départements au Musée national de la céramique à Sèvres a permis d’expérimenter les modalités de ce nouveau chantier. Le rapport de synthèse sera finalisé en 2012. L’histoire des dépôts du Louvre au musée national de la Céramique concerne peu d’oeuvres, qui relèvent essentiellement du domaine des Objets d’art (auxquels on peut associer les objets d’art islamique) et de celui des antiques (Orient et Égypte). Le récolement et les recherches des documents historiques liés aux dépôts ont ainsi permis de comprendre l’évolution de la politique de dépôts du Louvre à Sèvres.
Les premières collections qui rejoignent Sèvres en 1829, peu de temps après son ouverture, sont des collections du musée royal, qui ne sont plus aujourd’hui dans les domaines de responsabilité du Louvre (porcelaines de Chine, du Japon et poteries mexicaines). Il faut attendre la fin du xixe siècle pour assister à l’envoi de quelques majoliques de la collection Campana. L’insistance du conservateur d’alors, Jules François Félix Husson, dit Fleury, dit Champfleury, pour obtenir du Louvre des « doubles » des missions archéologiques en Orient, ne sera pas vraiment suivie d’effet. Seul un dépôt de deux briques assyriennes est repéré en 1878. Au xxe siècle, outre l’envoi de vases de Sèvres en 1901, lors de la création du Mobilier national et d’une répartition des collections entre le Louvre et ce dernier, les dépôts les plus significatifs ont lieu entre 1910 et 1956. Une circonstance favorise alors ce rapprochement. En 1934, le musée de Sèvres est rattaché au département des Objets d’art du musée du Louvre, et par là-même à une politique globale d’acquisitions pour les musées nationaux. Pierre Verlet, qui en 1945 a sous sa responsabilité les collections d’objets d’art, procède à une réorganisation des collections entre le Louvre, Cluny, Sèvres et Limoges. Enfin, le récolement des dépôts de céramiques byzantines du xive siècle permet de revoir les responsabilités de différents départements sur ces oeuvres (inventaire OA du département des Objets d’art, arrêté de dépôt du département des Antiquités égyptiennes et contexte du nouveau département de Byzance et des Chrétientés d’Orient).

A.-L. Goisnard

 

English version

The inventory review of the Louvre’s permanent deposits at the Musée National de la Céramique brought to light in a precise manner the context of the Louvre’s transfers of its collections to Sèvres. It concerns, in particular, Decorative Arts, Islamic Art, and several archaeological works. The deposits, which are limited in quantity, reveal the precise choices of lots chosen to complete the acquisitions of the Musée National de la Céramique. These Louvre transfers took place mainly between 1910 and 1956.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet