Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Chapiteau au nom du Calife al-Hakam II,fin du Xe siècle,...

Chapiteau au nom du Calife al-Hakam II

Chapiteau au nom du Calife al-Hakam II,
fin du Xe siècle, Espagne, Cordoue ?,
marbre décor sculpté,
H. 31cm ; L. 47,5cm

© RMN-GP Musée du Louvre / Frank Raux

Alors que pendant la période de l’émirat omeyyade de Cordoue (fondé par le seul survivant du massacre de cette famille en 750, lors de la révolte ‘abbâsside), l’architecture utilise principalement des chapiteaux antiques en remploi, l’ère du califat se caractérise par des créations originales. Ce chapiteau en marbre, dont la forme générale dérive du corinthien, est orné de motifs végétaux très simplifiés profondément sculptés au trépan ; il porte un bandeau inscrit qui livre le nom du calife al-Hakam II (961-976). On doit à ce souverain, fils du fondateur du califat de Cordoue, l’agrandissement le plus somptueux de la mosquée de cette ville, grâce notamment  au splendide mihrâb décoré de mosaïques provenant de Constantinople. Son règne, quoique dans l’ombre de celui de son père ‘Abd al-Rahmân III, incarne l’apogée de l’Espagne musulmane, tant dans sa puissance que dans son rayonnement. Al-Hakam II entreprit également de poursuivre la construction de la cité palatiale de Medinazara, près de sa capitale, glorieux emblème de la dynastie des Omeyyades d’ Espagne, dont provient d’ailleurs peut-être ce chapiteau. Le foisonnement créatif du califat sunnite de Cordoue se lit à la lumière de rivalités religieuses internes à l’Islam.