Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Christ, vers 1220-1230,Limoges, cuivre champlevé et émaillé,H. :...

Christ

Christ, vers 1220-1230,
Limoges, cuivre champlevé et émaillé,
H. : 35,60cm ; L. : 25,80 cm

© 2000 Musée du Louvre /Marine Beck-Coppola

Cette statuette en cuivre émaillé est un des chefs-d’œuvre des ateliers de Limoges. Elle était sans doute fixée sur une grande croix d’autel de l’abbaye de Grandmont près de Limoges.
Le traitement de la sculpture dégage nettement la forme du corps de la croix et traduit les premières tendances gothiques. Le modelé est souple et la silhouette vêtue d’un long perizonium (pagne ou linge entourant les hanches) décoré de cabochons d’émail opaque, est légèrement fléchie. Le torse est traité avec soin et réalisme dans le dessin.
Le visage en position frontale est expressif et bien vivant. Les cheveux finement gravés retombent en longue mèches de part et d’autre de cette face imberbe. Les joues sont pleines, les yeux ouverts, marqués par une perle d’émail ; l’attitude bienveillante est emprunte tout à la fois de calme et de douceur. Mais surtout la tête inclinée vers la droite conserve une couronne sur laquelle se devinent les traces d’une riche ornementation. Ce Christ roi, maître de l’univers, est un christ en gloire qui a triomphé de la mort, sans traces ici des souffrances du supplice.