Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Croix peinte, Giotto di Bondone (atelier de),huile sur bois,...

Croix peinte

Croix peinte, Giotto di Bondone (atelier de),
huile sur bois, vers 1315,
H. : 2,77m ; L. : 2,25m

© RMN Musée du Louvre / Hervé Lewandowski

Qu’elle soit ou non de Giotto, cette croix peinte se rapproche de la célèbre croix de Giotto pour l’église Santa Maria Novella (Florence vers 1300) et reflète l’évolution de la représentation du Christ dans la Toscane du Trecento où les ordres mendiants s’attachent à l’humanité du Seigneur. La composition à plusieurs personnages tend à se recentrer sur la figure christique. La Vierge et Saint Jean, que l’on trouvait de part et d’autre de la croix, sont ici repoussés sur les extrémités du bras horizontal tandis que le corps du Christ se détache sur un fond orné de motifs géométriques inspirés de boiseries musulmanes. L’attention est ainsi portée sur ce corps qui a perdu en frontalité, se tasse et présente une courbure, parfois bien plus accentuée. La tête est inclinée sur l’épaule, mais les lignes restent sobres et le corps peu marqué. Supposé nourrir ses petits de son sang, le Pélican placé au sommet de la croix symbolise le sacrifice rédempteur de Jésus. A l’exemple de la prédication du Poverello, saint François d’Assise, la dévotion franciscaine, qui se répand alors, était sensible aux rappels de souffrances endurées pour le salut des hommes.