Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Crucifixion,médaillon, seconde moitié du Xe...

Crucifixion

Crucifixion,
médaillon, seconde moitié du Xe siècle,
Constantinople,
émail cloisonné,
D. : 4cm

© RMN Musée du Louvre/Jean-Gilles Berizzi

S’il n’y a que de rares témoignages de représentations de la crucifixion dans les premiers siècles, elles deviennent plus fréquentes, à partir du VIIIe siècle dans un contexte où l’on s’attache davantage à exprimer l’humanité du Christ sur la croix. Toutefois, dans l’art byzantin dont relève cet exemple, l’attitude du Christ demeure sereine. Le corps est très légèrement incliné, sans déformations et les pieds reposent sur un support (suppedaneum). Le Christ a vaincu la mort, ce dont portent témoignage les deux personnages placés de part et d’autre de la croix. La Vierge Marie, à gauche, la tête et le corps couverts d’un voile bleu foncé, fait écho à la silhouette également nimbée et vêtue de bleu de l’apôtre Jean, jeune homme aux cheveux bruns. L’inscription en grec : ΙΔΕ Ο Υ[Ι]ΟΣ ΣΟΥ / ΙΔΟΥ Η ΜΗΤΗΡ ΣΟΥ = VOICI TON FILS / VOICI TA MERE se réfère au passage de Jean 19, 26-27 où Jésus réunit sa mère et son disciple préféré. Les trois figures finement dessinées se détachent sur un fond or, le médaillon est grossièrement percé et pourrait avoir été découpé dans une pièce plus grande (peut être une reliure émaillée ?) l'inscription a été un peu altérée par la découpe.