Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Dionysos et satyres, Cratère en cloche à figures rouge, Peintre...

Dionysos et ses servants

Dionysos et satyres,
Cratère en cloche à figures rouge,
Peintre de Munich, vers 440 av. J.-C.,
céramique, H : 36,90cm ; D : 38,30 cm

© RMN-GP (Musée du Louvre)/ Hervé Lewandowski

Dionysos est une figure exceptionnelle dans le panthéon grec. Face aux dieux qui portent les valeurs de la raison et de la culture comme Apollon et Athéna, il est du côté de la nature, voire du monde sauvage ; il est le dieu de l’ivresse et de l’extase. Sur ce cratère en cloche (un vase destiné au mélange du vin et de l’eau) datant du milieu du Ve siècle av. J-C., il est figuré barbu, mais portant une tunique féminine flottante, couronné de lierre, s’appuyant sur le thyrse, un bâton surmonté d’une pomme de pin qui est son emblème, et tenant un vase à boire, le canthare. À son côté, se tient une ménade, adepte des courses nocturnes, au cours desquelles les femmes vouées au service du dieu pourchassent les petits animaux sauvages qu’elles sont censées dévorer tout cru (elle en tient un qu’elle vient d’attraper). De l’autre côté figure un satyre jouant de la lyre, être mythique – ou homme déguisé avec une queue de cheval postiche. Les fêtes dionysiaques, souvent évoquées dans le décor peint des vases, ont un caractère licencieux, débridé. Dionysos et ses servants semblent incarner la libération des pulsions, le refus des interdits, dans une société extrêmement organisée et policée.