Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Fontaine de la Nymphe

La fontaine de la Nymphe en 1713

Fontaine de la Nymphe

© Extrait d’un album « Ancien Marly »

Le roi avait commandé une figure de Nymphe des eaux –parfois dite Aréthuse – au sculpteur Claude Poirier. Une première composition, en plomb, fut d'abord placée en 1705 au centre d'un bassin rectangulaire dans une « salle verte » ; elle fut en 1710-1713 remplacée par la version en marbre, qui ne rejoignit jamais le bassin d'origine. Car elle fut mise en place en 1713 sur une fontaine nouvelle, formant un bosquet. Figure d'axe de la fontaine de la Nymphe au plan délicatement chantourné, elle fut juchée sur un rocher de plomb doré. Elle était accompagnée de figures d'oiseaux aussi en plomb et colorés. Il faut imaginer le bassin revêtu de carreaux de couleur, le bruissement de l'eau et le cadre de feuillages.

Une autre fontaine placée symétriquement par rapport au pavillon royal, mettait en exergue une statue d'Amphitrite. La composition des deux figures se répondait, comme la forme complexe du dessin des deux bosquets.