Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Homme présentant une offrandeà la déesse Ouadjet,Basse époque,...

Ouadjet avec homme en prière

Homme présentant une offrande
à la déesse Ouadjet,
Basse époque, vers 650-550 av. J.-C,
bronze

© 2012 Musée du Louvre / Georges Poncet

La déesse figurée ici, trônant, pourrait être identifiée au premier abord comme une déesse lionne, or il n’en est rien. L’inscription hiéroglyphique gravée sur le siège indique qu’il s’agit de la déesse Ouadjet, habituellement figurée sous la forme d’un cobra. Ouadjet, une déesse dont le principal lieu de culte se trouvait à Bouto, dans le Delta, incarne traditionnellement la Basse Égypte, couplée avec la déesse Nekhbet, sous forme de vautour, qui, elle, incarne la Haute Égypte. Ouadjet est également désignée comme l’« œil de Rê », le cobra souvent représenté devant le disque solaire et qui crache sa « flamme » contre les ennemis du dieu. Sur cette statuette de bronze de Basse Époque (entre 650 et 550 av. J-C.), le fidèle représenté agenouillé, tenant sur la tête un plateau d’offrande, pourrait être un prêtre. Le rite qu’il accomplit ne s’adresse pas à un animal spécifique, mais à une puissance redoutable qui peut s’incarner indifféremment dans un cobra ou dans une lionne. Les Égyptiens n’ont pas hésité à représenter leurs dieux sous forme animale, ou semi-animale car, dans leur vision du monde, il n’y a pas de différence de nature entre hommes, bêtes et dieux. Les dimensions inégales des figures soulignent l’humilité de l’homme face à la toute-puissance divine.