Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La Crucifixion, plaque,XIIIe ou début du XIVe siècle,Italie,...

La Crucifixion

La Crucifixion, plaque,
XIIIe ou début du XIVe siècle,
Italie, ivoire d’éléphant,
traces de polychromie,
H. : 16,8 cm ; L. 12,6 cm, ep. : 9cm

© RMN Musée du Louvre/Jean-Gilles Berizzi

Cette plaque d’ivoire gothique rassemble certains des principaux personnages d’une scène de crucifixion tels que l’iconographie chrétienne les a progressivement mis en place. La silhouette du Christ étendue de façon frontale sur les bras de la croix structure tout l’espace. La partie inférieure délimitée par une triple arcature place de part et d’autre de la croix, la Vierge, mains jointes vers le Christ, et saint Jean qui porte une main à la tête, signe antique d’expression de la douleur, et de l’autre tient le livre. A la hauteur de la poitrine du Christ, le porte lance et le porte éponge, auxquels la tradition a donné les noms de Longin et Stephaton, se font écho. Les diagonales de leurs attributs se répondent et contribuent à la symétrie de la composition renforcée encore par la présence de deux anges en buste dans les angles supérieurs.
Bien que le dessin soit parfois maladroit, cette plaque offre un rare exemple d’ivoire gothique directement inspiré d’un modèle salermitain de la fin du XIe siècle comme l’a montré l’analyse d’éléments iconographiques, tels le nœud particulier du perizonium ou l’effet de superposition des figures et les gestes des anges.