Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>La Déposition,Bassano Jacopo,vers 1580-1582,H. : 1,54m ; L. :...

La Déposition

La Déposition,
Bassano Jacopo,
vers 1580-1582,
H. : 1,54m ; L. : 2,25m

© RMN (Musée du Louvre)/ Stéphane Maréchalle

Entre la Descente de Croix et la Mise au tombeau, le temps de la Déposition est aussi souvent celui des lamentations autour du Christ mort. Bassano traite la scène en nocturne ; les vifs contrastes du clair-obscur accentuent la dramatisation de la composition. Au centre, la lumière d’un cierge éclaire le torse livide du Seigneur, la tête rejetée en arrière dans l’ombre de la mort, comme elle fait jaillir de tâches claires sur le turban de Nicodème, appuyé contre l’échelle à gauche, le crâne chauve de Joseph d’Arimathie, la gorge de Marie Madeleine et l’éclat doré de sa chevelure, le voile de la vierge et le profil de la sainte femme en prière. A droite, les mains et la tête de Saint Jean se devinent dans l’obscurité. Traités avec un réalisme expressif, les personnages restent dignes devant ce corps cadavérique, Joseph d’Arimathie tenant le linceul fait presque un geste d’ostension  tandis que la Vierge, à peine soutenue par Marie-Madeleine, les mains ouvertes en signe de désignation et d’acceptation, semble présenter le corps de son fils à la prière de ses disciples. La flamme haute et droite au cœur de la composition annonce la victoire d’un Christ lumière du monde.