Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Masque d’homme, Moyen Empire,XIIe dynastie, vers 1950 av....

Masque d’homme

Masque d’homme, Moyen Empire,
XIIe dynastie, vers 1950 av. J.-C.,
cartonnage ou étoffe agglomérée,
stuquée et peinte ;
H. 50,5cm, l. 31cm, ep. 29 cm

© 2004 Musée du Louvre / C. Décamps

Le masque enveloppe la tête et les épaules d'un homme appelé Nakhti qui n'est pas le chancelier du même nom également inhumé à Assiout. Le personnage est figuré avec de grands yeux ouverts surmontés d'épais sourcils. Il arbore une moustache et une barbe, pilosité qui n'était pas rare parmi les dignitaires de la XIIe dynastie (1963-1786 av. J.-C.), comme d'autres masques en témoignent. Une lourde perruque à deux pans latéraux encadre le visage. Un bandeau retient des fleurs de lotus, symbolisant la renaissance, posées au sommet du crâne. Un collier large aux nombreux rangs de perles orne la poitrine.
Portrait ayant l'apparence du vivant et facilitant l'identification de la momie dont la tête est enfouie sous les bandelettes, le masque joue aussi un rôle protecteur. Les premiers masques, en stuc, apparaissent à l'Ancien Empire (2700-2200 av. J.-C.). À l’instar de celui de Nakhti, ils sont ensuite souvent fabriqués en cartonnage ou assemblage de couches d'étoffes stuquées. Les masques restent en usage jusqu'à l'époque gréco-romaine comprise.