Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Plaque en forme de mihrab,2ème moitié du XIIIe siècle, Iran,...

Plaque en forme de mirhab

Plaque en forme de mihrab,
2ème moitié du XIIIe siècle,
Iran, Kâshân,
Céramique siliceuse,
décor de lustre métallique
et rehauts de couleurs,
H. 62,5cm ; L. 47cm

© 2006 Musée du Louvre / E. Revault

La forme et le décor de cette grande plaque de céramique s’inspire des mihrâbs : sous un arc trilobé, une lampe suspendue évoque la sourate XXIV La Lumière, qui compare Dieu à un flambeau placée dans une niche. Les écoinçons qui encadrent l’arc s’ornent de palmettes et de demi-sphères concaves. La citation coranique peinte en bleu de cobalt sur fond de lustre brun qui ceint le panneau et se poursuit à l’intérieur de la niche est tirée, quant à elle, d’une autre sourate (XCVII, 4 : Le Décret : « Les Anges et l’Esprit descendent durant cette Nuit, avec la permission de leur Seigneur, pour régler toute chose »). Ces panneaux, dont le décor de lustre métallique se rehausse d’oxydes de cobalt, servirent au cours des XIIIe et XIVe siècles à réaliser des mihrâbs monumentaux, constitués d’un assemblage de plaques. Ici cependant, la taille plutôt modeste de la plaque laisse supposer une utilisation funéraire ; en outre, le panneau jumeau conservé à Lisbonne suggère un positionnement en pied et en tête d’une sépulture. Ce choix décoratif, originellement lié à l’ornement des mosquées, montre une propension à intégrer  une représentation symbolique de Dieu autre que calligraphique dans un contexte de tombeau.