Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Sanctuaire rustique,Lécythe à figures rouges,vers 475-450...

Sanctuaire rustique

Sanctuaire rustique,
Lécythe à figures rouges,
vers 475-450 av.J.-C.,
H : 0,154m

© RMN Musée du Louvre/ Hervé Lewandowski

Qu’ils soient grandioses et célèbres dans tout le monde grec, ou modestes, campagnards et fréquentés par le seul voisinage direct, tous les sanctuaires fonctionnent religieusement autour des mêmes éléments fondamentaux : un autel pour les sacrifices, une effigie cultuelle divine, des offrandes. C’est ce résumé fonctionnel que présente ce lécythe. Devant l’autel en pierre et sculpté d’une grecque, un pilier hermaïque (représentation d’Hermès en forme de pilier) ithyphallique figure sans ambiguïté le dieu en tant qu’effigie, et non en tant qu’entité agissante présentifiée. Le caducée peint sur le côté identifie volontairement Hermès par l’un de ses attributs. Au-dessus de l’autel un pinax est suspendu : cette tablette de bois ou de terre cuite représente la mémoire d’une offrande laissée par un fidèle, tout autant qu’elle est un signe visuel pour dire la sacralité du lieu. Le bucrane (crâne de bœuf) à l’extrême droite joue un rôle de symbole mémoriel de l’efficience des rites sacrificiels pratiqués dans le sanctuaire. Nombreux devaient être ces sanctuaires « minimalistes », qui rythmaient le territoire et inscrivaient profondément la ritualité dans le paysage quotidien.