Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Scène de Sacrifice, Skyphos, Coupe de Boscoréale, argent, fin du...

Scène de Sacrifice, Skyphos, Coupe de Boscoréale

Scène de Sacrifice,
Skyphos, Coupe de Boscoréale,
argent, fin du Ier s. av. J.-C.,
H : 0,097m

© RMN Musée du Louvre/ Hervé Lewandowski

L’autre face du vase montre l’aboutissement de la procession. Elle est arrivée à un temple figuré à droite. De type romano-toscan, sur haut podium, il est couronné par un fronton triangulaire où trône un aigle, ailes déployées, dressé sur un globe cosmique. Le sacrifice est probablement offert à Jupiter. Le temple a été paré rituellement pour la cérémonie : il arbore les guirlandes qui certifient la pureté de l’espace où va se faire la rencontre entre mondes divin et humain. Les esclaves, opérateurs dans le rituel, sont pour leur part couronnés.
Il est rarissime que la mise à mort soit représentée, parce qu’elle n’est qu’un moment ‘anecdotique’ après le temps fort de l’immolatio, lorsque la victime passe symboliquement dans la propriété des dieux. Le taureau, qui a déjà été assommé, doit quand même être maintenu à terre pour que, d’un geste athlétique, puissant et précis, le victimaire puisse l’égorger avec sa hache. Toute anecdotique qu’elle soit, la mise à mort est le seul moyen humain capable de faire disparaître du monde des hommes un être qui ne lui appartient déjà plus. La victime abattue, l’officiant devra procéder à une étape supplémentaire du sacrifice, pour s’assurer que la victime est acceptée.