Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Statue du Chancelier Nakhti, Moyen Empire, vers 1900 av. J.-C.,...

Statue du Chancelier Nakhti

Statue du Chancelier Nakhti,
Moyen Empire,
vers 1900 av. J.-C.,
acacia, H. 178,5 cm ; l. 49,5 cm

© 2002 Musée du Louvre / C. Décamps

Le chancelier Nakhti est figuré debout sur un socle, les bras le long du corps et la jambe gauche en avant. Cette attitude conventionnelle est une transposition dans la sculpture du hiéroglyphe de l’homme qui marche. Le dignitaire est vêtu d’un pagne long dont il décolle un pan de la main droite. La statue en bois d’acacia est peinte de façon à donner au personnage l’aspect le plus proche possible du vivant. Les yeux blancs et noirs animent le visage figé dans une éternelle jeunesse. Les cheveux ras et les sourcils présentent encore des traces de peinture noire. La statue, qui porte le nom de Nakhti inscrit sur le socle, se dressait dans une niche de la chapelle de la tombe, à Assiout. Une statue plus petite lui répondait dans une autre niche.
Les dignitaires placent dans leur tombe une ou plusieurs statues. Ces effigies, qui les montrent aussi parfois avec leur épouse et leurs enfants, font toujours partie du matériel funéraire. Certaines sont creusées dans la roche, au fond de la chapelle de la tombe. C’est à elles que les vivants adressent le culte rendu au mort. Le ka l’investit pour se nourrir des victuailles et des boissons déposées dans la chapelle ou figurées sur ses murs. La statue peut aussi remplacer la momie si celle-ci vient à disparaître.