Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Table d’offrandes de Nakht,Moyen Empire, 2033-1710 av....

Table d’offrandes de Nakht

Table d’offrandes de Nakht,
Moyen Empire, 2033-1710 av. J.-C.,
calcaire, L. 49 cm ; l. 36cm

© 2010 Musée du Louvre / C. Décamps

Taillée dans un bloc de pierre, la table d’offrandes de l’intendant Nakht est rectangulaire, plate et de faible épaisseur. Au centre d’un des grands côtés, elle est prolongée par un appendice percé d’une rainure pour l’écoulement des liquides accumulés dans deux petits bassins. L’objet est décoré sur une seule face en relief dans le creux et en saillie. Sur les bords, la formule d’offrandes traditionnelle inscrite en hiéroglyphes promet de pourvoir le défunt en pain, bière, viande, vases et tissus, encens et huile sacrée. Face à la rainure se détache en relief en saillie, le signe conique du mot « hotep », qui signifie « offrande ». Le mot résume à lui seul tous les produits destinés au mort. Les offrandes sont, en outre, symbolisées par les images en relief d’un cuissot de bœuf, d’une volaille, de pains et de vases. Une autre inscription en hiéroglyphes court sur la tranche.
Les tables d’offrandes étaient généralement installées dans la chapelle de la tombe, au pied de la fausse-porte ou devant une statue du mort. Les vivants venaient y déposer les aliments. Quand plus personne ne fréquentait la sépulture, les images et les textes continuaient à alimenter magiquement le mort.