Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Tekeret en dévotion devant Isis protégeant et ranimant Osiris...

Isis protégeant Osiris avec homme en prière

Tekeret en dévotion devant Isis
protégeant et ranimant Osiris
Basse Epoque, 664-332 av. J.-C.,
Bronze, H : 20,50 cm ; Pr : 11 cm

© 2008 Musée du Louvre / G.Poncet

À l’origine déesse locale du Delta, Isis est progressivement connue et honorée dans toute l’Égypte du fait de son association au dieu Osiris. C’est probablement dès le IIe millénaire que s’élabore le mythe osirien. En des temps très anciens, Osiris, qui régnait sur la terre d’Égypte, fut mis à mort par son frère Seth et son corps, mis en pièces, dispersé dans tout le pays. L’épouse d’Osiris, Isis, puissante magicienne, réussit à rassembler et à reconstituer le corps et à lui insuffler le souffle de vie, si bien qu’Osiris, avant d’aller régner sur le monde des morts, fut en mesure d’engendrer un fils, Horus l’enfant, destiné à assumer son héritage. Ce mythe central de la religion égyptienne aborde des problèmes essentiels : la transmission du pouvoir, le cycle de la végétation, la vie après la mort. Cette statuette en bronze datant de la Basse Époque (entre 664 et 332 av. J-C.) montre Isis protégeant Osiris qu’elle entoure de ses ailes ; elle est assez souvent représentée ailée, voire sous la forme d’un oiseau, pour évoquer le souffle qu’elle a rendu à son époux. Un homme nommé Tekeret est agenouillé aux pieds des dieux, les mains levées dans le geste de la prière. La différence d’échelle entre les figures souligne l’humilité confiante de l’homme en face de dieux suprêmement puissants et bienveillants.